ASSEPresse

ASSE : Robert Herbin voulait encore plus de buts face aux plots caennais

Samedi soir, l’AS Saint-Étienne est allée gagner cinq buts à zéro sur la pelouse d’un triste Stade Malherbe de Caen. Les hommes de Jean-Louis Gasset se sont rassurés après deux défaites de rang face à Marseille et Lille. Comme souvent, les Stéphanois se sont vengés sur plus petit qu’eux après avoir essuyé des revers face aux cadors.

Caen, c’est l’entraînement

Mythique entraîneur de l’ASSE dans les années 70, Robert Herbin, interrogé par But Football Club, a livré son analyse sur la boucherie normande : « A Caen, c’était un match d’entraînement. Face à nos Verts, il y avait une équipe totalement démobilisée, sans aucune détermination. Le fait d’avoir marqué cinq buts, c’est bien pour le goal-average, ça jouera son rôle en fin de championnat. Il y avait quand même la possibilité de marquer encore un peu plus. Les jeunes ont pu s’exprimer. C’est quelque chose de positif. Ils ont été très intéressants et j’ai trouvé que l’équipe n’était pas amoindrie. Sur le plan offensif, Robert Beric apporte autre chose que Wahbi Khazri. Ce n’est pas le même jeu. Il a libéré des espaces pour ses partenaires. Cet attaquant à le sens du collectif et une bonne vision du jeu. Cela peut être une bonne alternative jusqu’à la fin de saison. Romain Hamouma a aussi été décisif. C’est un excellent footballeur, capable de coups fabuleux, » a réagi le technicien qui s’est dit satisfait par la titularisation de Beric en lieu et place de Diony, très critiqué ces derniers temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page