Presse

ASSE : Un derby fondateur, Denis Balbir croit au retour des Verts

Malgré une belle prestation sur la pelouse du Groupama Stadium de Lyon le week-end dernier (1-2), l’AS Saint-Etienne a enchaîné un nouveau résultat négatif en Ligue 1…

Le club du Forez en est maintenant à six défaites de rang en Ligue 1, un enchaînement négatif que l’ASSE n’avait pas connu depuis très longtemps… Mais si Saint-Etienne plonge au classement, avec une quinzième place, deux longueurs au-dessus du barragiste nîmois, l’équipe de Claude Puel a affiché un visage nouveau contre l’OL. Dans un derby équilibré, Sainté aurait même pu arracher le point du nul, si Bouanga n’avait pas loupé son penalty en fin de match… Qu’importe, le résultat est là, mais pour Denis Balbir, ce revers chez les Gones reste quand même encourageant pour la suite.

« Saint-Etienne est en mesure de se redresser »

« J’ai le sentiment qu’on a retrouvé des Verts plus conquérants. Une équipe capable de rivaliser avec les meilleurs en Ligue 1. Je sais que c’est difficile pour les supporters de parler de défaite encourageante. Quand on se procure des occasions et qu’on ne les mets pas au fond, c’est regrettable mais c’est toujours mieux que de ne pas s’en procurer comme sur les matchs précédents. Je tiens à souligner les tentatives tactiques de Claude Puel, le passage en 4-4-2. Même si au niveau comptable l’ASSE est menacée au classement, il ne faut pas sombrer dans le catastrophisme. Il y a des signaux aperçus à Lyon qui me font dire que cette équipe est en train de retrouver des couleurs. J’espère que ce n’était pas juste parce que c’était le derby. Je veux croire au côté ‘fondateur’ de la réunion qui a eu lieu cette semaine entre les cadres de l’équipe. Avec cette remise en question et le retour des blessés, je pense que Saint-Etienne est en mesure de se redresser. L’ASSE a le potentiel pour revenir là où elle doit être : entre la 7e et la 10e place. Sainté vise simplement un ‘maintien plus’ avec son effectif rajeuni. Ce que j’ai vu dimanche soir m’a rassuré. Maintenant il va falloir commencer à capitaliser. Aujourd’hui, il ne faut plus se contenter de bien jouer. Il faut aussi gagner des matchs… », a lancé le consultant de But, qui espère que Sainté va stopper sa série noire dès le prochain match à Brest, le 21 novembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page