Presse

ASSE : Un mercato flippant, Balbir est optimiste pour les Verts

Suite à un début de championnat mitigé, l’AS Saint-Etienne va profiter de la trêve internationale de ce mois d’octobre pour refaire le plein.

Après six journées de Ligue 1, le club du Forez est septième avec 10 points, à trois longueurs du podium et sept unités au-dessus de la zone rouge. Autant dire que le premier bilan est plutôt positif. Ou positif puis négatif. Car après trois victoires de rang pour commencer la saison, les Verts restent trois matchs sans succès, dont deux défaites contre Rennes (0-3) et Lens (0-2). Des revers qui plongent Sainté dans une spirale négative. Malgré tout, l’ASSE doit rester confiant, surtout que l’équipe de Claude Puel a fait venir le Grec Panagiotis Retsos de Leverkusen en prêt pour compenser le départ de Wesley Fofana à Leicester (35 ME). C’est en tout cas l’avis de Denis Balbir.

« Il faut aller de l’avant… »

« On ne va pas dire que tout va bien à l’ASSE, mais il faut garder une certaine mesure. Autant après trois journées, on ne pouvait pas commencer à parler d’Europe. Autant aujourd’hui, on ne va pas commencer à parler de maintien. Il n’y a pas lieu de sombrer dans le catastrophisme. Saint-Etienne va se reprendre. Les jeunes ont du talent. Les Verts peuvent compter sur un bon gardien. Bien sûr, l’ASSE manque aujourd’hui d’un buteur. Le problème de Saint-Etienne est d’abord dans l’efficacité offensive plus que défensive et dans le manque de régularité de ses attaquants. C’est vrai que les difficultés de l’ASSE sont arrivées au moment où Wesley Fofana est sorti de l’équipe. Claude Puel voulait bâtir son socle défensif autour de lui. Le Marseillais est parti à Leicester et tout est remis en question. Maintenant, un défenseur central aussi talentueux soit-il reste un élément remplaçable. Saint-Etienne a pris un joueur : Retsos. Wesley Fofana n’est plus là et cela ne sert à rien de se lamenter. Il faut aller de l’avant… », a lancé le consultant de But, qui sait que l’ASSE aurait été plus forte avec le retour de William Saliba (Arsenal) et l’arrivée de M’Baye Niang (Rennes), deux transferts ratés dans les dernières heures du mercato…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page