Presse

ASSE : Une victoire qui change tout, Denis Balbir heureux pour Puel

Alors que le club du Forez pourrait être vendu au cours des prochains mois, l’AS Saint-Etienne a enfin sorti la tête de l’eau en Ligue 1 en battant Clermont le week-end dernier (3-2).

Après 12 journées de championnat, Sainté n’avait toujours pas gagné de match et était bon dernier de la L1. Mais dimanche dernier, les Verts ont fait sauter tous les verrous. Bien mal embarqué dans le derby contre Clermont, qui menait 0-2 jusqu’à la 77e minute de jeu, l’ASSE a finalement renversé la vapeur dans le temps additionnel grâce à Krasso (91e) et Sow (93e). Des buts en toute fin de match, comme face à Angers (2-2) et l’OL (1-1) en octobre dernier, qui ont offert de précieux points à Saint-Etienne et un joli répit à Claude Puel. Puisque le club du Forez va passer la trêve internationale de novembre à la 19e place de la L1, à trois unités de premier non-relégable, Brest. Autant dire que cette victoire contre le CF63 dans un Chaudron à huis clos peut être considérée comme un tournant dans la saison, d’après les dires de Denis Balbir.

« C’est comme ça que Saint-Etienne s’en sortira »

« Quand les joueurs ne veulent plus d’un entraîneur, ils ne font pas les mêmes efforts pour revenir que ceux réalisés face à Lyon, Angers ou Clermont. Sur ce match, il faut aussi saluer le coaching pertinent du staff de Claude Puel, la belle prestation d’Arnaud Nordin, présent sur les trois buts buts. On a peut-être assisté à une journée salutaire et primordiale pour la suite de la saison. C’était une belle réponse de tout un groupe dans un paradoxe incroyable à Saint-Etienne : celui d’une équipe qui gagne sans public. Même si l’écart est encore important avec d’autres clubs, la loi des séries peut tout changer. La victoire contre Clermont est une première étape. Aujourd’hui, l’ASSE n’est plus lanterne rouge. Pour des raisons financières, l’ASSE n’a pas l’effectif à la hauteur des ambitions qu’elle devrait avoir. Il faut donc que l’équipe gagne son mini-championnat. Quand on a un effectif moyen, on s’en sort grâce à la mentalité, à l’amour du maillot et à l’énergie. Ce sont les qualités qu’on a revu contre les Auvergnats dimanche. Je pense que c’est comme ça que Saint-Etienne s’en sortira », a lancé le consultant de But, qui sait que l’ASSE devra faire de bons résultats contre Troyes, Reims ou Brest lors des prochaines semaines pour sortir de la zone rouge.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page