Equipe de FrancePresse

Ballon d’or : Griezmann a mal joué le coup, Dhorasoo s’agace

A deux semaines de la cérémonie du ballon d’or (3 décembre), nombreuses sont les spéculations sur le futur lauréat. En France, c’est Antoine Griezmann qui fait le plus parler de lui, et pas qu’en bien.

Depuis 1956, chaque année, le Ballon d’or fait saliver les meilleurs joueurs du monde. Pour cette année 2018 et après le titre de champion du Monde de la France, nombre d’observateurs s’attendent à voir un joueur français en une de France Football le 4 décembre, reste à savoir qui. Depuis plusieurs semaines, l’attaquant de l’Atletico Madrid prend la parole dans la presse afin de faire entendre sa voix dans la course à ce graal individuel ce qui a le don d’énerver du monde en France.

Dhorasoo : « Il s’est mis en danger »

Après Pierre Ménès, c’est au tour de l’ancien international Vikash Dhorasoo, de fustiger le natif de Macon vis-à-vis de sa communication : « Ce qui est dommage c’est que le lobby en sa faveur aurait dû venir d’ailleurs et pas de lui-même. Il s’est mis en danger. Il a vu que personne ne le faisait et il s’est dit : « je vais y aller tout seul ». A un moment, cela faisait limite un peu pleurnichard quoi ! Un peu : « je réclame quelque chose ». Mais dans son jeu il faut le dire, il ne s’est pas comporté de manière égoïste. Du début à la fin de la Coupe du monde, et aujourd’hui encore il joue pour l’équipe, il a fait une saison fantastique. Mais je ne crois pas qu’il aura le Ballon d’Or malheureusement. » a déclaré l’ancien milieu de terrain chez Yahoo. Une fois de plus, Griezmann s’attire les foudres des consultants tricolores, mais plus pour sa communication que pour sa manière de jouer.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page