Presse

Bordeaux : Petkovic arrive, sa méthode décryptée

Annoncé tout proche des Girondins de Bordeaux, Vladimir Petkovic reste un technicien peu connu en France. Il s’est fait un nom au début de l’été à 57 ans, grâce à la performance de la Suisse, qui a sorti les Bleus en 1/8e de finale de l’Euro à l’issue d’un match rocambolesque. Une performance qui permet de souligner les progrès réalisés par la Nati ces dernières années. Et c’est en grande partie lié au travail du Serbe, qui a pris les commandes de la sélection en 2014, pour ne jamais les lâcher. Il avait avant cela réalisé un parcours honorable dans différents clubs suisses, avec un long passage aux Young Boys de Berne, et un beaucoup plus court à la Lazio Rome, le seul club de prestige qu’il a entrainé pour le moment. Alors qu’il lui reste un an de contrat, son arrivée à Bordeaux est en intenses négociations, pour remplacer Jean-Louis Gasset. La méthode va changement, affirme François Moubandje, international suisse qui connait bien la Ligue 1 pour avoir longtemps évolué à Toulouse.


« C’est quelqu’un qui aime le jeu, prendre des risques et qui sait donner beaucoup de confiance à ses joueurs. Il va aller au bout de ses idées, quitte à mourir avec. Il a un côté autoritaire. Quand les choses ne vont pas, il va mettre les points sur les i. Mais il sait aussi se montrer relax, discuter et rigoler avec les joueurs », a prévenu l’arrière gauche qui évolue au Dinamo Zagreb dans les colonnes de L’Equipe. Un entraineur qui ne tergiverse pas, mais qui devra aussi travailler son français, lui qui parle six langues, mais pas encore correctement celle de Molière.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page