OLPierre MénèsPressePSG

C1 : Pierre Ménès retourne sa veste et dit merci aux clubs français

Mal embarqués il y a encore quelques semaines, le Paris-Saint-Germain et l’Olympique Lyonnais se sont tous les deux qualifiés avec brio pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Le premier était troisième de son groupe après trois journées en proposant un niveau de jeu moyen et le second a loupé au moins trois occasions de se qualifier avant une dernière journée libératrice mais particulièrement risquée sur la pelouse grasse de Kiev. Tout est bien qui finit bien pour les clubs français qui réalisent un 2/3 en C1.

« Tous ceux qui ont découpé le football français à la machette japonaise tout au long de cette première phase européenne vont peut-être devoir revoir leur jugement. »

Pour Pierre Ménès, habituellement très critique les clubs français, c’est une bonne nouvelle et il demande aux détracteurs de changer leur discours : « Paris et Lyon ont donc ouvert la voie en obtenant de haute lutte leur précieux sésame. Tous ceux qui ont découpé le football français à la machette japonaise tout au long de cette première phase européenne vont peut-être devoir revoir leur jugement. On a deux qualifiés sur trois en Ligue des Champions et on peut espérer une bonne nouvelle en provenance de Rennes et pourquoi pas un miracle au goût danois pour les Bordelais. Si à l’arrivée on qualifie trois clubs sur six, ce ne sera pas l’Amérique mais ce sera loin d’être infamant, » a écrit le journaliste sur son blog qui oublie sans doute qu’il pratique lui-même la machette japonaise tout au long de l’année avec les clubs de Ligue 1.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page