Presse

CAN : Nordine Ali Said dénonce le silence de Salah et Mané

Alors que des acteurs du football en Europe militent pour l’annulation de la prochaine CAN, des dirigeants africains réagissent avec fermeté. Contrairement à des stars locales qui préfèrent éviter de prendre la parole sur ce sujet.

A chaque édition de la Coupe d’Afrique des Nations, le sujet fait beaucoup parler. Etant donné que la compétition se déroule en hiver, les clubs sont réticents à l’idée de libérer leurs internationaux en pleine saison. Du coup, certains profitent de la situation sanitaire pour réclamer l’annulation de la CAN le mois prochain. L’initiative vient surtout de la Premier League, où évoluent notamment Mohamed Salah et Sadio Mané du côté de Liverpool. Pourtant, Nordine Ali Said constate que l’Egyptien et le Sénégalais refusent de s’exprimer.

Personne après Eto’o et Drogba

« Si l’on remarque la nouvelle tendance des joueurs africains, tu as moins cette aura au-delà du football, a souligné le nouveau chroniqueur du Winamax FC. Ce qu’ont fait les Didier Drogba, Samuel Eto’o… Ils ne sont pas investis. Je vais mettre de la nuance dans ce que je vais dire. Au-delà des performances exceptionnelles et de l’amour qu’ils ont pour leur maillot, ça vient avec l’aseptisation de ces joueurs-là. C’est-à-dire qu’ils ne vont pas monter au créneau. Tout ce qui touche a terrain, ils vont en parler. Mais quand ça sort du terrain, on a tellement peur de donner son avis à cause des répercussions. »

« Alors qu’on peut le faire via les réseaux sociaux, il n’y a même pas besoin de convoquer la presse, s’est étonné le journaliste. La réaction de Jürgen Klopp si Sadio Mané s’exprime ? Il ne se fera pas taper sur les doigts, mais je pense qu’il peut avoir cette appréhension sur la réaction de Jürgen Klopp. (…) Il y a des joueurs comme Sadio Mané ou Mohamed Salah qui peuvent le faire, mais ils ne le font pas parce que ce n’est pas dans la personnalité des nouveaux joueurs africains, aussi forts soient-ils » Avec ou sans soutien public des deux Reds, la Confédération africaine de football n’envisage pas d’annuler la CAN.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page