Presse

EdF : Deschamps n’apprécie pas Coman à sa juste valeur

Souvent remplaçant en équipe de France, Kingsley Coman a pourtant les qualités pour s’imposer en sélection. En tant que spécialiste du football allemand, Patrick Guillou milite pour la titularisation de l’ailier du Bayern Munich.

Son entrée en jeu contre la Bosnie (1-1) mercredi l’a encore prouvé, Kingsley Coman fait partie des tout meilleurs dribbleurs de l’équipe de France. Le genre d’attaquant dont les Bleus ont bien besoin face à des sélections en bloc bas. Le problème, c’est que des blessures récurrentes freinent l’ailier du Bayern Munich. Pas de quoi effacer l’optimisme de Patrick Guillou.

« En équipe de France, on a toujours ce qu’on mérite, a réagi le spécialiste du foot allemand, contacté par 20 Minutes. Par rapport à ses qualités intrinsèques et ce qu’il démontre au Bayern, il y a un goût d’inachevé sur ce qu’on le voit faire avec les Bleus. On aimerait le voir performance sur la durée, mais il y a toujours une blessure, un coup qui peut le diminuer, et cela conduit à une sorte de fatalisme. » Et pour ne rien arranger, les réticences de Didier Deschamps à aligner quatre offensifs lui barrent la route. Le consultant de beIN Sports s’est donc adressé au sélectionneur.

Coman sait aussi défendre

« En plus de ses incroyables qualités d’élimination à la fois dans la transition mais aussi arrêté sur un pas, Kingsley n’a pas cette nonchalance de certains joueurs offensifs à la perte du ballon. Il est tout de suite capable de faire le contre-effort ou d’occuper le bon espace quand son équipe défend, a commenté Patrick Guillou. J’aimerais qu’il arrive à se débarrasser de cette épée de Damoclès psychologique ou physique en équipe de France, et que ses qualités soient reconnues dans un système de jeu précis qui favorise ses prises de risque. » En raison du forfait de Kylian Mbappé, Kingsley Coman pourrait être titularisé en Ukraine samedi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page