Presse

EdF : Kimpembe a pris une leçon contre la Bosnie

Accrochée par la Bosnie (1-1) mercredi en éliminatoires du Mondial 2022, l’équipe de France n’a pas été suffisamment dangereuse. Et n’a pas réussi à neutraliser l’attaquant Edin Dzeko, adversaire direct de Presnel Kimpembe.

Principaux atouts de la Bosnie, Miralem Pjanic et Edin Dzeko étaient évidemment les deux joueurs à surveiller pour l’équipe de France. Cela ne les a pourtant pas empêchés de briller. Pendant que le milieu du FC Barcelone se régalait dans l’entrejeu, l’attaquant de l’Inter Milan pesait lourdement sur la charnière centrale française. L’auteur du but de la Bosnie a notamment réalisé une excellente deuxième période durant laquelle il a soulagé son équipe. En face, le défenseur central Presnel Kimpembe a souvent subi, ce qui n’a pas échappé à Walid Acherchour.

« Il a tout fait à Kimpembe »

« Edin Dzeko, 35 ans, la classe absolue. Il a tout fait à Kimpembe, il a montré ce qu’était un numéro 9 plein d’expérience, a encensé le journaliste dans sa chronique pour Foot Mercato. Il marque ce but plein d’opportunisme avec une finition parfaite pour lancer la Bosnie. Et en deuxième période, il a été très, très bon dos au jeu, il a permis à la Bosnie de gratter beaucoup de ballons et des fautes. Il s’est même montré dangereux dans les 20 dernières minutes. C’est le grand Edin Dzeko que l’on a connu à la Roma et qui maintenant est à l’Inter. »

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page