Presse

EdF : Pavard le maillon faible ? On lui en demande trop

Toujours indiscutable aux yeux du sélectionneur Didier Deschamps, Benjamin Pavard n’est pas épargné par les critiques en équipe de France. Mais pour Vincent Candela, ces commentaires sont surtout liés à l’exigence du poste de latéral droit.

Impressionnante sur le papier, l’équipe de France fait peur à tous ses adversaires et emballent ses supporters. Il faut dire que les Bleus possèdent de grands talents à tous les postes ou presque. Parmi les doutes persistants avant le début de l’Euro, la position de latéral droit occupée par Benjamin Pavard, dont les performances sont régulièrement critiquées. Le joueur du Bayern Munich est en effet pointé du doigt pour sa fébrilité défensive et son manque d’apport offensif. Des commentaires injustes selon Vincent Candela qui souligne l’exigence du poste de latéral.

« On demande tout à un latéral »

« Ce n’est pas seulement en France, c’est général. Car c’est plus dur aujourd’hui d’occuper ce poste, a comparé l’ancien latéral gauche des Bleus pour Ouest-France. Un latéral doit aider les attaquants, centrer et marquer, défendre. On l’avait sans doute en 2000, on était sans doute en avance, mais aujourd’hui, on ne cherche que ces profils. On demande tout à un latéral et c’est difficile de bien défendre, de couvrir ses partenaires tout en étant à l’aise au milieu de terrain. Le plus dur, c’est de faire comprendre à chacun sa fonction. Si le défenseur veut faire du Zidane, ce n’est pas possible. » A priori, Benjamin Pavard ne tentera pas de roulettes près de sa surface.

toto

2 commentaires

  1. Il n’est absolument pas le maillon faible ! Qu’il fasse une belle prestation ou une moins bonne, il est visé !
    Contre la Bulgarie, il a été l’un des meilleurs pour moi, et pour autant personne n’en a parler !
    Il répond souvent présent, il possède une bonne qualité de centre et de tir, et c’est un défenseur avant tout ! Il joue dans l’un des plus grand clubs, et ce n’est pas pour rien !
    Et je ne pense pas que Dubois soit mieux !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page