Presse

FCGB : Ben Arfa n’est plus gros, Roche refusait d’y croire

Après un mercato sans recrue, les Girondins de Bordeaux ont fini par attirer le milieu offensif libre de tout contrat Hatem Ben Arfa. Un pari risqué, d’où la vérification en personne du directeur sportif Alain Roche.

Il aura fallu attendre deux jours après la fermeture du marché des transferts pour voir Hatem Ben Arfa rebondir. Preuve que les formations intéressées n’étaient pas si nombreuses. Il faut dire que le milieu offensif de 33 ans a déçu lors de ses dernières expériences, notamment la saison dernière à Valladolid. Toujours en cause, cette méforme dont il ne parvient pas à se débarrasser depuis plusieurs années. Et qui a forcément fait hésiter les Girondins de Bordeaux avant sa signature. C’est pourquoi le directeur sportif Alain Roche est lui-même parti vérifier l’état physique de sa future recrue.

Une salle de sport privatisée

« C’est Alain Roche qui a rencontré en premier “HBA”, il y a une dizaine de jours, à Paris, a raconté le journaliste Damien Degorre dans L’Equipe de ce jeudi. Le directeur sportif des Girondins voulait juger par lui-même la silhouette du milieu de terrain. Roche a alors vu un joueur “fit”, en pleine forme. Depuis août, Ben Arfa s’entraînait quotidiennement dans la capitale, avec un préparateur physique. Lorsque le gouvernement a ordonné la fermeture des salles de sport, il a réussi à en faire ouvrir une privée, juste pour lui, sans contact avec personne, pour poursuivre sa préparation. Roche a été séduit et convaincu, même s’il mesure la part de risque. » A croire que Ben Arfa revient plus motivé que jamais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page