Presse

FCGB : Gasset est rincé, Denis Balbir l’enfonce

Sauvé par le projet de rachat de Gérard Lopez, le club des Girondins de Bordeaux aborde cette nouvelle saison avec de nombreuses interrogations, à commencer par celle du coach.

C’est fait, grâce à l’offre de rachat de Gérard Lopez, Bordeaux va rester en Ligue 1. Au bord de la faillite sous les ordres de King Street, le FCGB va retrouver une certaine forme de stabilité avec l’ancien président du LOSC. Après avoir reçu le feu vert de la DNCG et des élus locaux, Lopez va maintenant se mettre au travail. Mais alors que le début de saison approche à grands pas, avec la reprise de la L1 en août, l’homme d’affaires va-t-il vouloir poser sa patte sur le club en nommant un entraîneur à lui ? C’est possible. Et même nécessaire, selon Denis Balbir, pour qui Jean-Louis Gasset n’a plus rien à faire à la tête du FCGB.

« C’est déjà un coach usé de la saison précédente »

« Les chantiers sont innombrables à Bordeaux. Il faudra viser le maintien. Les Girondins ne font plus partie du gratin du football français. Retrouver du jeu, une belle image, une ambiance, des joueurs talentueux … Tout cela ne se fera pas en une saison. Jean-Louis Gasset est un bon entraîneur, une bonne personne. Mais est-ce bien pour les Girondins, dans le cadre actuel, de continuer l’aventure ? Je ne pense pas forcément. C’est déjà un coach usé de la saison précédente. On ne connaît pas réellement sa volonté, sa force, son envie de repartir de l’avant et avec quels joueurs ? Il a été montré comme le grand fédérateur, le grand ami des joueurs, mais ça ne suffira pas forcément. C’est tout un système de collaboration entre les dirigeants et lui qu’il faudra définir. Les deux parties doivent se réunir et trouver un terrain d’entente. Il y a eu tellement d’erreurs de casting au poste d’entraîneur ces dernières années à Bordeaux », a lancé le consultant de But, qui sait que le vestiaire bordelais a besoin d’un discours neuf pour repartir sur un nouveau cycle.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page