Presse

FCGB : Il voit des Girondins faibles, égoïstes et Ben Arfa-dépendants

Accrochés à Metz (0-0) mercredi lors de la 18e journée de Ligue 1, les Girondins de Bordeaux n’ont pas montré grand-chose. Une performance inquiétante pour l’ancien Bordelais Michaël Ciani.

Comme on pouvait s’y attendre, l’absence d’Hatem Ben Arfa laisse un vide énorme à Bordeaux. Sans leur meneur de jeu blessé à la cuisse, les Marine et Blanc ont semblé inoffensifs à Metz. Cela n’a évidemment pas échappé à Michaël Ciani, le consultant de Téléfoot qui, aux commentaires de la rencontre, a vu des Bordelais pas suffisamment impliqués à son goût.

« Je ne pense pas que les Girondins aient tout fait pour battre un adversaire qui était à leur portée, a commenté l’ancien défenseur central du FCGB dans Sud Ouest. Ils auraient pu faire beaucoup mieux. C’était un match stérile. J’ai envie de leur trouver des excuses car il y avait des absents, c’était un match de reprise, il faisait froid, il n’y avait pas de public, mais c’était pareil sur tous les stades. » Puis le consultant s’est montré plus sévère en essayant de trouver des explications.

« Des joueurs ont besoin de se faire bouger »

« (…) Il manque de la confiance et un grain de folie. J’ai l’impression que des joueurs ont besoin de se faire bouger, a-t-il expliqué. Certains donnent l’impression d’être un peu moins concernés, ou de ne pas avoir le niveau pour un club comme Bordeaux. Il y a certainement des joueurs qui pensent à eux avant de penser à l’équipe, donc ça crée un décalage. La venue d’Hatem fait du bien parce que ça sort de l’ordinaire, mais il faut à la fois qu’il s’intègre à l’équipe et que tout ne repose pas sur lui. » Pour le moment, la Ben Arfa-dépendance est évidente.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page