Pierre MénèsPresse

ITA : Ménès se paie Ancelotti après les incidents racistes sur Koulibaly

Une fois n’est pas coutume, le championnat italien a été frappé par des évènements racistes, notamment des cris de singe, venus des tribunes de San Siro à l’occasion du choc entre l’Inter de Milan et Naples mercredi soir (1-0).


On pensait ne plus avoir à écrire sur ce type d’évènement en 2018 mais la triste réalité du championnat italien a rattrapé tous les optimistes. Jouant pour le club napolitain depuis plusieurs années, Kalidou Koulibaly, a été la cible de cris de singes mercredi soir à San Siro lors du match entre l’Inter de Milan et le SSC Napoli. Un comportement une nouvelle fois inacceptable qui a poussé les dirigeants et joueurs de Naples a demandé une suspension de la rencontre sans que cette demande ne soit autorisée. Entraîneur de l’équipe, Carlo Ancelotti a expliqué : « On a demandé 3 fois de suspendre le match. Il y a eu des annonces faites au micro mais le jeu a continué. Cela a rendu Koulibaly nerveux. Le jeu a continué. La prochaine fois, nous quitterons le terrain quitte à perdre la partie. Ce n’est pas une excuse, ça ne concerne pas que le Napoli, mais tout le football italien. » a déclaré l’ancien coach du PSG.

Un Pierre Ménès remonté

Mais pour Pierre Ménès, il aurait fallu agir ce mercredi soir au lieu de repousser cela à la prochaine fois : « Ce n’est pas la prochaine fois qu’il faut partir Carlo c’était hier, » a commenté le journaliste dans un tweet qui était visiblement très remonté contre le manque de courage du coach napolitain.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page