Presse

L1 : Rennes nouvel ogre du championnat ? Denis Balbir dit oui

Le Stade Rennais a concédé un match nul (2-2) rageant face au Stade de Reims ce dimanche en Ligue 1. Pas de quoi inquiéter les observateurs pour autant.

Après six journées de Ligue 1, le Stade Rennais est pour le moment leader du championnat. Les Bretons continuent sur leur lancée des derniers mois et de la fin de saison dernière. Les hommes de Julien Stéphan vont même découvrir la Ligue des champions dans quelques jours, eux qui se sont renforcés en fonction sur le marché des transferts. Pour de nombreux observateurs, le Stade Rennais est bien parti pour s’installer durablement dans le haut du tableau de la Ligue 1. Denis Balbir ne dira pas le contraire.

“Les profils choisis sont étudiés et cela fait mouche”

Lors d’une chronique pour But Football Club, le journaliste n’a pas tari d’éloges sur les ambitions rennaises. “Après s’être construit par le haut, le Stade Rennais a amorcé la mutation de son effectif. Comme Saint-Etienne ou Lyon, le club breton a toujours compté parmi les meilleurs formateurs de Ligue 1. C’est toujours le cas avec la génération montante portée par Eduardo Camavinga. Mais il y a désormais un bon mix. Avant, Rennes pouvait claquer des sommes folles pour tenter des coups pas toujours payants. Désormais les besoins sont bien ciblés. Les Rouge et Noir ont de l’argent, ne s’en cachent pas, mais surtout ils le dépensent bien. Sans faire barrage à la jeunesse du club. Le Stade Rennais sait où il va. Ses paris sont justes. Les profils choisis sont étudiés et cela fait mouche. Quand on va à Rennes, on évolue dans un club serein, calme et qui a eu des résultats récents. Au niveau des recrutements, c’est devenu l’exemple à suivre côté français. Aujourd’hui, je n’ai pas peur de dire que le Stade Rennais peut être le Lyon de demain. La belle équipe des années 2021, 2022. Alors oui, il n’y aura probablement pas sept titres consécutifs avec la présence du PSG et du Qatar, mais Rennes a la structure pour être à la lutte avec des équipes comme Lille ou Monaco par exemple. Désormais, on a envie de voir jouer Rennes et on sait qu’on verra du beau spectacle”, a notamment indiqué Denis Balbir, impressionné par les progrès affiché par le Stade Rennais depuis quelques mois maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page