Presse

Mercato : L’OL attaque l’OM dans le dossier M’Baye Niang !

Annoncé tout proche de l’Olympique de Marseille, M’Baye Niang est finalement encore loin d’un départ du côté du Stade Rennais.

Suite à deux bonnes saisons sous le maillot de Rennes, où il a remporté la Coupe de France 2019 avant de terminer sur le podium de la Ligue 1 cette année, M’Baye Niang a clairement des envies d’ailleurs. Refroidi par le départ d’Olivier Létang, le président qui l’avait fait venir au SRFC, l’international sénégalais rêve de porter le maillot de l’OM. Et Marseille souhaite le recruter lors du prochain mercato, mais aucune offre concrète n’a pour l’instant été faite. Autant dire que Niang commence à s’impatienter. C’est donc pour cette raison que le joueur de 25 ans étudie désormais les autres opportunités qui s’offrent à lui. Selon L’Equipe, Niang pourrait d’ailleurs se diriger vers le Qatar, où le club d’Al-Duhail lui propose un joli contrat. Une simple rumeur, d’après Emmanuel Barranguet, pour qui le principal concurrent pour l’OM dans ce dossier Niang pourrait bien être… l’Olympique Lyonnais.

« Il y a un autre Olympique qui est aussi sur lui… »

« Le dossier Niang à l’OM ? Il y a un autre Olympique qui est aussi sur lui… Pour le Qatar, c’est plutôt une vieille ruse d’agents. Niang ne pense pas sérieusement au Qatar. Ce n’est plus l’eldorado d’avant. Les conditions sportives ne sont pas géniales. Il approche du sommet de sa carrière, ce n’est pas le moment pour lui d’aller là-bas. C’est plus un truc du genre : ‘Retenez-moi ou je m’en vais’. C’est normal que le clan Niang s’impatiente un peu. Mais tant que la sanction du fair-play financier ne sera pas tombée, ça ne va pas se débloquer comme ça. L’OM a besoin de connaître la réponse de l’UEFA avant de bouger sur le mercato. C’est pour fin juin. Dans le dossier Niang, l’OM n’a pas directement contacté Rennes, pour ne pas aller à la faute. Mais Niang a déjà discuté avec Eyraud et Villas-Boas. Niang a plutôt envie de venir. Moi, je reste plutôt optimiste dans ce dossier-là », a lancé, sur Le Phocéen, le journaliste de l’AFP, qui sait que l’OL n’hésitera pas à coiffer l’OM sur le fil, si jamais l’équipe de Jean-Michel Aulas a besoin d’un nouvel avant-centre, en cas de départ de Moussa Dembélé par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer