Canal+Ligue 1Presse

Nantes : Emiliano Sala a réussi à unir le foot mondial

Ce mercredi soir, l’émotion sera énorme dans le stade de la Beaujoire, théâtre du match de Ligue 1 entre le FC Nantes et l’AS Saint-Etienne. Cette rencontre sera l’occasion de rendre un hommage à Emiliano Sala, dont l’avion qui le transportait de Nantes à Cardiff il y a neuf jours a disparu près de Guernesey. Si la famille de l’attaquant argentin, soutenu financièrement par des milliers d’anonymes et de stars de foot, veut encore croire au miracle, chaque heure qui passe rend cette quête de plus en plus désespérée.

Mais dans son éditorial pour L’Equipe, Régis Dupont constate avec fierté que la famille du football montre dans ce drame qu’elle est capable de belles choses. « De l’initiative de Canal +, qui retransmettra l’événement en clair jusqu’à la dixième minute, à la solidarité manifestée par les plus grands joueurs de notre époque, en passant par les banderoles des supporters de France en Argentine, il y a dans l’élan produit par la tragédie d’Emiliano Sala cette générosité qui définissait le joueur et l’homme. Il faut la saluer sans réserve. Aujourd’hui, le football est uni. L’émotion l’a rassemblé, de Lionel Messi à Nicolas Pallois, en attendant qu’il arrête un jour de pleuvoir sur Nantes. Il y a presque un an, le même stade pleurait Philippe Daguillon, le kiné historique du club, emporté par la maladie. Il y a huit mois, il honorait la mémoire d’Henri Michel, le plus grand Canari de l’histoire. Ce mercredi soir, il vient assister au plus triste des Nantes – Saint-Étienne. Les joueurs du FCN porteront un brassard vert et l’hommage se déroulera sans la famille de l’Argentin, restée à Guernesey suivre les dernières recherches. Tous guidés par l’invraisemblable espoir qu’Emiliano Sala soit tel qu’on le voyait sur cette pelouse il y a peu. Indestructible », écrit le journaliste du quotidien sportif, lequel consacre sa Une de ce mercredi à Emiliano Sala.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page