OLPresseVincent Duluc

OL : Attention au karma prévient Duluc

A trois reprises les Lyonnais ont eu l’occasion de se qualifier pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, et à trois reprises ils se sont faits rejoindre dans les derniers instants du match.

Et si l’Olympique Lyonnais avait déjà raté sa chance de se qualifier en phase finale de la LDC ? C’est certainement ce que doivent se dire les joueurs du Shakhtar qui n’auront qu’une alternative pour prendre la deuxième place du groupe à leur adversaire du soir : la victoire. Car avec toutes ses occasion manquées ou gâchées, l’OL se met une forte pression à quelques heures du match le plus important de son début de saison.

« L’évidence est qu’ils ne devraient pas en être là. »

C’est aussi ce que pense Vincent Duluc qui se demande si les hommes de Bruno Génésio auront la force mentale nécessaire pour résister et, par conséquent, se qualifier : « La bonne nouvelle est qu’un match nul suffit à l’OL. La mauvaise nouvelle est qu’il s’agit exactement du genre de choses que les Lyonnais ne savent pas faire. C’est un objectif qui ne peut s’accorder à leurs inconstances, ni à leur manque d’équilibre. L’évidence est qu’ils ne devraient pas en être là. Un groupe un peu plus mature, un peu mieux vertébré, n’aurait pas laissé trois fois la chance de se qualifier dans les dernières minutes face à Hoffenhien (3-3, 2-2) et Manchester City (2-2). En même temps, un groupe avec moins de talent n’aurait jamais pris quatre points au City de Guardiola (2-1, 2-2). Le sentiment de n’avoir pas saisi sa chance peut être un fardeau, » a écrit le journaliste dans L’Équipe du mercredi 12 décembre qui redoute que le club rhodanien flanche au pire des moments alors qu’il devrait, théoriquement, déjà être qualifié.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page