OLPresse

OL : Aulas le boss, Houllier en grand manitou, il confirme

En ce début de semaine, l’Olympique Lyonnais a pris une grande décision par rapport à son avenir.

Suite à l’éviction de Sylvinho, intervenue dans un contexte ultra-négatif en Ligue 1 et après une défaite dans le derby contre l’ASSE (0-1), le club rhodanien avait trois pistes pour son nouvel entraîneur : Laurent Blanc, Rudi Garcia et Jocelyn Gourvennec. Chaque coach a eu son moment de gloire en haut des sondages, mais au final, c’est l’ancien entraîneur de l’OM qui a raflé la mise. Un choix effectué pour des raisons financières et sportives, vu que Garcia réclamait un moins gros salaire que Blanc tout en venant avec un seul adjoint. Si cette décision a été collégiale entre Jean-Michel Aulas, Juninho, Vincent Ponsot et Gérard Houllier, quel élément de la direction a opté pour cette solution ? Nicolas Puydebois a son avis sur la question.

Le gagnant, c’est Aulas

« Qui décide vraiment à l’OL ? Le seul et l’unique, Jean-Michel Aulas. C’est le président qui a choisi Garcia. Par la force des choses, il est revenu. Il voulait prendre du recul pour laisser la place à Juni. Il a repris du service. Le pompier, c’est Aulas. Le seul gagnant, et même si la situation est compliquée, c’est Aulas. Il sort grandi encore une fois. Il est compétent. Il se repose sur le comité d’administration. Il sont 5-6 autour de lui, il prend les avis. Avant de trancher lui, il consulte quand même les gens. Houllier a une grosse influence », a balancé le consultant d’Olympique-et-Lyonnais, qui estime donc que JMA est de nouveau le boss de l’OL, même si le directeur sportif brésilien est toujours mis en avant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page