Presse

OL : Aulas se fait remonter les bretelles à Marseille

Alors que l’OL et l’OM sont passés à autre chose grâce à l’Europa League cette semaine, l’Olympico de dimanche dernier est encore dans tous les esprits.

Le week-end dernier, le match entre les deux Olympiques n’a pas vraiment eu lieu. Puisque dès la quatrième minute de jeu, un supporter lyonnais a jeté une bouteille d’eau sur Dimitri Payet. Un acte dangereux qui a abouti sur l’arrêt définitif du match. Si le sort de cette rencontre sera connu le 8 décembre prochain, la commission de discipline de la LFP pourrait faire un exemple avec ce débordement de trop lors de l’un des plus gros matchs de la saison en L1… Si une victoire sur tapis vert de l’OM serait à l’étude, Jean-Michel Aulas, lui, espère que son OL n’aura pas match perdu, alors que les autres clubs français n’ont jamais eu cette sanction-là malgré tous les incidents du début de saison. Un discours à double-face qui ne plaît pas à Claude Medam.

« Sur ce coup-là, Aulas m’a vraiment déçu »

« C’est à cause d’une minorité que la majorité va payer… Mais c’est normal qu’il y ait une punition. Il faut faire un exemple pour que le football français avance. À Lyon, le type a balancé une bouteille sur Payet. Mais par la suite, il s’est pris une claque de la part d’un autre supporter. Mais derrière, il y a le discours d’Aulas… Je l’aime bien ce Monsieur. C’est quelqu’un de très intelligent, c’est un bon président. Mais sur ce coup-là, Aulas m’a vraiment déçu. Grand président, petit homme ? Sur ce coup-là, oui. Il a été le premier à réclamer des retraits de points. Mais aujourd’hui que ça s’applique à son club, il ne veut plus cette sanction… Il ne faut pas qu’Aulas nous la fasse à l’envers. On peut trouver plein de solutions, mais je pense que le retrait de points fait partie des sanctions », a balancé le consultant du Phocéen, qui en a marre de voir des matchs à huis clos à cause des fauteurs de troubles. D’ailleurs, l’OM affrontera Troyes devant un Vélodrome vide dimanche, après les incidents survenus contre le PSG en octobre dernier…

Un commentaire

  1. C’est tellement facile, après tout ce qui s’est passé à marseille ces derniers mois, de demander la sévérité pour les autres qui exceptionnellement n’ont pas su prévenir un acte isolé. Autrement côté foot, ça donne quoi en compétition européenne marseille depuis plusieurs années? Ca mériterait pas une sanction d’être aussi affligeant?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page