Presse

OL : Comparé à Navas et Mandanda, Lopes peut s’inquiéter

Cadre et titulaire à l’Olympique Lyonnais depuis plusieurs saisons, Anthony Lopes risque de voir son statut changer la saison prochaine. Le gardien André Onana devrait débarquer pour le concurrencer, à la demande de l’entraîneur Peter Bosz qui a connu le Camerounais à l’Ajax Amsterdam.

Au Paris Saint-Germain comme chez les Olympiques, une nouvelle concurrence sera installée la saison prochaine. Cette compétition interne concernera les gardiens puisque Gianluigi Donnarumma dans la capitale et Pau Lopez à Marseille vont respectivement lutter avec Keylor Navas et Steve Mandanda. Pendant que le portier de l’Ajax Amsterdam André Onana se rapproche d’une arrivée à Lyon pour titiller Anthony Lopes. Une situation périlleuse pour les trois cadres en place. Et plus particulièrement pour le Lyonnais, prévient Jérôme Alonzo, qui a vécu cette situation à Paris en 2006.

« Les cas sont tous très différents, a comparé l’ancien gardien dans L’Equipe. Si on prend Lyon, on a affaire à la volonté d’un coach. C’est-à-dire que le gardien arrivant sera un choix personnel de Peter Bosz. Ce n’est pas le cas à Paris ou à Marseille. On n’a pas lu que Pochettino voulait absolument Donnarumma ou que Sampaoli voulait Pau Lopez. Bosz, lui, avait tout de suite demandé Onana. Donc Anthony Lopes va faire face à un choix personnel du coach. Je l’ai vécu et il n’y a pas moyen de t’en sortir. Moi, c’est quand Mickaël Landreau est arrivé au PSG. »

« Lopes part avec un temps de retard »

« J’étais titulaire, j’avais même terminé la saison capitaine. Guy Lacombe me dit qu’il a cette opportunité, qu’il ne peut pas passer à côté. Là, tu sais que tu es mort, a confié le consultant. L’avantage d’Antho, c’est que si Onana arrive, il a un an pour préparer sa sortie et briller encore, car il va faire plus d’une vingtaine de matches, entre la suspension d’Onana (pour dopage, il ne pourra jouer qu’à partir du 4 novembre) et la CAN (9 janvier-6 février 2022). Mais en revanche, 2022-2023, faut qu’il oublie… Et même lui le sait. En termes de qualités de gardien et de références européennes, il part avec un temps de retard. » D’autant que le Gone reste sur une saison mitigée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page