Presse

OL : Elle rêve de voir Aulas être confiné sans Twitter

Jean-Michel Aulas est de loin le dirigeant de football le plus actif pendant cette trêve.

Dès les premières mesures visant à faire disputer des rencontres à huis-clos en raison de l’épidémie de Coronavirus, le président de l’OL avait pris la parole. Pour ne plus jamais la lâcher. Entre sa passe d’armes avec Jacques-Henri Eyraud, sa volonté de parler de saison blanche en Ligue 1 dès les premiers reports, et les échanges musclés ou plus attendris sur l’avenir du championnat et des Coupes d’Europe depuis, JMA occupe la scène médiatique. Un peu trop même au goût de L’Equipe, comme l’atteste l’édito de ce mardi signé Mélisandre Gomez, assez impitoyable sur Aulas et son utilisation de Twitter notamment. 

« Depuis une semaine confinés chacun chez soi, cernés par une ambiance anxiogène et sans même un match pour distraire nos mornes soirées, on aurait pu s’ennuyer un peu, mais c’était sans compter sur le sens des priorités de nos présidents de club, qu’une crise sanitaire majeure ne suffit pas à dévier de leurs objectifs. Meilleur d’entre tous, Jean-Michel Aulas avait été le premier à dégainer puisque malheureusement peut-être, les restrictions gouvernementales n’ont pas limité l’accès à Twitter. Sa passe d’armes avec Jaques-Henri Eyraud, que l’on pourrait intituler « Ce sera moi qui y sera en Ligue des Champions », avait lancé le niveau des débats », a balancé la journaliste, qui prend le risque de faire réagir vivement Jean-Michel Aulas. A moins que ce dernier, qui ne voit parfois que ce qui l’arrange, ne s’arrête au « meilleur d’entre tous » le concernant. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer