Presse

OL : En retrait à Lyon, Aulas va revenir plus fort

Alors que son Olympique Lyonnais se porte parfaitement bien au niveau sportif, Jean-Michel Aulas est beaucoup plus en retrait qu’auparavant. Pas de quoi inquiéter les supporters des Gones.

Leader de la Ligue 1 avant d’affronter Lens mercredi au Groupama Stadium, le club rhodanien a vécu une belle année 2020 sur les terrains. Entre le joli parcours en Ligue des Champions, ponctué par une demie lors du Final 8 de Lisbonne en août dernier, et le retour dans le haut du panier en championnat en décembre, l’OL a clairement retrouvé des couleurs. Mais si Rudi Garcia et Juninho sont sous le feu des projecteurs, pour le meilleur ou pour le pire, Jean-Michel Aulas, lui, a clairement pris du recul ces derniers mois. Même s’il communique encore sur Twitter, un peu moins qu’un certain temps, le président lyonnais est pratiquement absent de la scène médiatique cette saison. Ce qui n’inquiète pas vraiment Christian Lanier.

« On aura peut-être des bonnes surprises dans le futur… »

« Des nouvelles de Jean-Michel Aulas ? Le président va très bien. Ces derniers temps, il était en vacances. Il a beaucoup donné l’année dernière, avec l’arrêt du championnat et les combats qu’il a mené. Il n’a pas vraiment encaissé cet arrêt, il pense toujours que l’OL a subi une injustice flagrante. Personne ne peut lui donner tort aujourd’hui, car il avait raison. Il avait prévu un effondrement du foot français. Il avait dit que les clubs français seraient en grand danger. C’est le cas. Il a pris un peu de recul à l’OL. Il se repose sur Juninho, qui travaille très bien. On le voit moins. Mais il réfléchit à autre chose, avec notamment le projet ‘OL Vallée’. Il a encore plein de projets. Il est bien, il a besoin de recul. Il refuse de trop parler, surtout que l’OL est leader de la L1. Il fait son chemin, il travaille. Et on aura peut-être des bonnes surprises dans le futur… », a lancé le journaliste du Progrès, qui estime donc que le président Aulas peut encore surprendre son monde en 2021, surtout en cette année de la révolution à Lyon.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page