OLPresse

OL : Genesio prolonge ou part ? Hervé Penot a la réponse

C’est le gros dossier du mois de mars à l’Olympique Lyonnais. Avant le 31, Jean-Michel Aulas devrait annoncer si oui ou non il prolonge son entraîneur actuel, Bruno Genesio.

Après trois ans passés au club, son bilan est respectable et souvent dans les clous des objectifs fixés par la direction. Cependant, certaines carences tactiques sont observables et l’irrégularité chronique de l’équipe depuis sa prise de fonction interroge. Si l’avis des supporters ne devrait pas trop peser dans la prise de décision du président, ce dernier veut tout de même les consulter sur le sujet.

«Genesio pourrait être impacté, son équipe aussi.»

Journaliste à L’Équipe, Hervé Penot explique les tenants et les aboutissants à moins de deux semaines de l’échéance : « Il est difficile d’imaginer Aulas, à bientôt soixante-dix ans, se laisser dicter sa conduite. Depuis qu’il a pris le pouvoir à l’OL, il n’est pas non plus habitué à prendre ses décisions sur des coups de tête. À l’entame du sprint final, il a noté que les feux étaient au vert sur le plan sportif (son équipe vient de disputer les huitièmes de finale de la Ligue des champions, elle va jouer les demi-finales de la Coupe de France et figure à la troisième place de la L1, à quatre points de Lille). Si Jean-Michel Aulas signifiait à son entraîneur qu’il ne reconduit pas son contrat, il prendrait le risque de le fragiliser. Genesio pourrait être impacté, son équipe aussi. Le président de l’OL peut aussi se demander si d’autres techniciens seraient aussi « Aulas compatible » que son entraîneur actuel. C’est une donnée importante dans cet environnement, » a écrit le journaliste qui croit savoir que JMA n’a aucune envie de déstabiliser son équipe en plein sprint final.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page