Presse

OL : Hugo Guillemet salue le courage de Lopes

De retour à son meilleur niveau cette saison dans la cage de l’Olympique Lyonnais, Anthony Lopes a parfaitement surmonté les épreuves du dernier mercato estival.

Lors de son arrivée sur le banc de touche du club rhodanien en lieu et place de Rudi Garcia, Peter Bosz a fait une demande bien précise à Jean-Michel Aulas et Juninho : recruter un nouveau gardien de but pour concurrencer Anthony Lopes. Si l’entraîneur néerlandais n’a finalement pas eu gain de cause, sachant qu’André Onana est resté à l’Ajax Amsterdam à cause de soucis avec ses agents, Bosz a eu le mérite de rebooster Lopes. C’est en tout cas ce que l’international portugais avoue dans une interview sur Le Progrès

« C’est sûr que ça a provoqué un gros sursaut d’orgueil »

« On parlait d’un autre gardien, et je n’en voulais qu’à moi-même, parce que je n’avais pas fait le nécessaire, au moins lors des derniers mois. Mais c’est sûr que ça a provoqué un gros sursaut d’orgueil. Il fallait que je me retrouve, que je sois celui que j’étais avant, et celui que je vais continuer à être pendant longtemps. Je n’ai pas encore tout vu. Ces deux dernières années, on n’avait pas un jeu qui nous poussait à ressortir de derrière, et du coup on pouvait pointer mon jeu au pied, ce qui me faisait un peu rire. Tout dépend du mouvement que l’on a devant soi, et les possibilités », a lancé Lopes.

« Courageuse remise en question de Lopes »

En mettant ce coup de collier, Lopes a donc réussi à revenir à son meilleur niveau. Et son début de saison avec l’OL l’attestant, sachant qu’il est le gardien de L1 qui a réalisé le plus grand nombre d’arrêts sur les 12 premières journées de championnat (46). De quoi plaire à Hugo Guillemet.

« Courageuse remise en question de Lopes, décisif presque à chaque match depuis le début de la saison. Top ITW dans ⁦Le Progrès », a lancé, sur Twitter, le journaliste de L’Equipe, qui sait que Lopes peut viser de grandes choses avec l’OL cette saison, que ce soit en Europa League ou en L1.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page