OLPresse

OL : Il est bien gentil Blanc, mais il s’est vu trop beau

Voilà ce qu’on appelle un compliment qui fait tout de même mal. Dans une sortie médiatique dans le Journal du Dimanche, le président de la Fédération Française de Football a évoqué la candidature actuelle de Laurent Blanc pour le poste d’entraineur de l’Olympique Lyonnais. Cela fait désormais plus de trois ans que le champion du monde 1998 cherche un poste, après son départ du PSG, et pour Noël Le Graët, le technicien aurait mieux fait de ne pas faire la fine bouche à la première offre reçue. Une sortie qui fait référence au fait qu’au départ, Blanc a souhaité prendre une année de congés, avant de refuser plusieurs propositions.

« Il visait le très haut niveau, où les places sont rares. Peut-être a-t-il été trop gourmand, et je ne parle pas d’argent. En France, il y avait sûrement des possibilités. Il ne faut pas rester trop longtemps sans poste. C’est bien beau de parler de football, mais il n’y a rien de mieux que d’être dans le métier en permanence. Il le mérite. Personnalité incontestable, un type bien… on ne l’a pas gardé à la Fédération parce que je souhaitais Didier Deschamps », a expliqué le patron du football français, pour qui il y avait mieux que Blanc en tant que sélectionneur, mais aussi en tant qu’entraineur dans les grands clubs européens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page