Presse

OL : La fuite des talents ? Lyon ne peut rien y faire…

Ces derniers temps, la question de l’utilisation des jeunes du centre de formation fait débat du côté de l’Olympique Lyonnais.

Il faut dire que le club rhodanien fait face à un nouvel exode de ses jeunes talents. Il y a quelques années encore, les joueurs formés à l’OL restaient à Lyon pour lancer leur carrière chez les pros avant de partir dans un grand club étranger, comme cela a été le cas pour Umtiti (Barça), Tolisso (Bayern) ou Lacazette (Arsenal). Mais désormais, et alors que Rudi Garcia ne laisse pas trop de chances aux jeunes dans le groupe pro, les joueurs quittent le navire trop rapidement. Cela va être le cas de Pierre Kalulu, qui va signer son premier contrat pro à l’AC Milan en juillet prochain. Un autre jeune comme Amine Gouiri va lui aussi quitter l’OL pour signer à Nice… Deux départs qui montrent que Lyon a de plus en plus de mal avec ses jeunes. Un regret pour Armand Garrido.

« J’ai du mal à comprendre ce marché des jeunes joueurs »

« Les jeunes qui partent sans signer leur premier contrat professionnel avec leur club formateur ? Il faut se mettre à la place du formateur qui travaille durant des années avec un joueur et finalement, ce dernier ne signe pas. Je sais bien qu’il y a plusieurs choses qui ont changé, notamment l’environnement des joueurs, mais pourquoi ils ne restent pas ? L’OL a toujours formé des joueurs qui ont réussi. J’ai du mal à comprendre ce marché des jeunes joueurs… Le départ de Pierre Kalulu ? Je l’ai eu à l’entraînement Pierre, depuis, il a forcément progressé, il est devenu plus mature. Mais quelle garantie on a aujourd’hui ? On ne l’a jamais vu chez les professionnels. La Youth League c’est une chose, mais jouer contre des adversaires de 25 ans et plus de 150 matchs dans les jambes, c’est autre chose. Je suis curieux de voir la suite », a confié, sur Olympique-et-lyonnais, l’ancien formateur historique de l’OL, qui estime donc que le club de Jean-Michel Aulas est un peu victime de son succès avec ses jeunes…

Bouton retour en haut de la page
Fermer