Presse

OL : Lyon privé d’Europe, pas de panique pour Denis Balbir

L’Olympique Lyonnais affronte ce vendredi soir la Juventus Turin en huitième de finale retour de la Ligue des champions. Les Gones seront très attendus.

Les joueurs de Rudi Garcia espèrent créer l’exploit face à la Juve ce vendredi en Ligue des champions. L’OL a récemment vécu un coup dur en finale de la Coupe de la Ligue en s’inclinant aux tirs au but face au Paris Saint-Germain. Du coup, les Gones ne devraient pas jouer de coupe d’Europe la saison prochaine, à moins de remporter la Ligue des champions, ce qui parait tout de même peu probable. Si les fans ont de quoi être frustrés par cette situation, Denis Balbir pense lui que ça peut être un mal pour un bien pour le futur lyonnais.

“L’OL a quand même toutes les cartes en main pour rebondir”

Lors d’une chronique pour But Football Club, le journaliste a donné son ressenti. “Les hommes de Rudi Garcia ont été courageux, n’ont pas démérité mais ont échoué à la roulette des tirs au but. Maintenant, il reste la C1 et les Gones peuvent se raccrocher à leur but d’avance pour espérer un exploit à Turin vendredi. Vu le tableau, il faudrait quand même un miracle pour que l’OL soulève le trophée. L’absence de Lyon en Coupe d’Europe va marquer un tournant. Le tournant d’un club qui a vécu beaucoup de chamboulement à sa tête ces derniers mois. Mais, avant de critiquer, il faut saluer l’extraordinaire série de qualifications consécutives de Lyon en Coupe d’Europe. Etre présent durant plus de 20 ans, c’était du jamais vu en France. Il fallait bien qu’un jour où l’autre la série prenne fin. A l’OL de bien digérer cette saison sans. Une saison sans Europe, on pourra parler d’incident de parcours. Plus, cela serait ennuyeux… A mon sens, l’OL a quand même toutes les cartes en main pour rebondir. Économiquement, Lyon est un club relativement sain. Ils ne sont pas dans une position délicate avec un gros déficit comme celui de l’OM. Peut-être qu’il y aura un petit exode sur certains éléments sollicités. Mais, vu la conjecture du marché européen, je pense que l’OL est en mesure de refuser certaines offres. Evidemment la donne ne sera pas la même si un club arrive avec 80 M€ sur la table pour Houssem Aouar… Malgré tout, je pense qu’il serait intelligent de garder une ossature et des complémentarités pour faire une grosse saison. Avec des joueurs de ce calibre revanchards, il y a un coup à faire”, a notamment indiqué Denis Balbir, qui sait que l’OL est un club plein de ressources.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page