Presse

OL-OM : L’Olympico plus important que le Classique pour les Marseillais

Ce dimanche soir, l’Olympique Lyonnais et l’Olympique de Marseille s’affronteront lors de la 14e journée de Ligue 1. Dans un Olympico qui s’annonce chaud bouillant.

Pour relancer la Ligue 1 après une trêve internationale, quoi de mieux qu’un choc entre l’OL et l’OM ? Sur la pelouse du Groupama Stadium, les deux clubs olympiques vont jouer gros. Si Marseille tentera de remonter sur le podium du championnat de France, Lyon sera dans l’obligation de l’emporter pour rester aux portes du Top 5. Autant dire que l’enjeu sera majeur lors de ce fameux OL-OM. Un match qui est sûrement devenu le plus attendu de France, devant un PSG-OM par exemple. C’est en tout cas ce que laisse entendre la rédaction du Phocéen, pour qui cette rencontre à Lyon est la plus importante de l’année pour l’OM.

« Cet Olympico a pris le dessus sportivement »

« Les Lyon-OM sont depuis plusieurs saisons les affiches à ne pas manquer, les vrais chocs entre deux vrais rivaux, depuis que le PSG s’est adossé au Qatar pour écraser tout risque de suspense dans notre championnat. Peu importe si le Classique n’est plus qu’une attraction éphémère le temps de deux matchs aller-retour, car cet Olympico a pris le dessus sportivement, et sur toute une saison. Alors, pourquoi cette première manche serait-elle le match le plus important de l’année ? Déjà et avant tout sportivement, puisque les deux rivaux sont des candidats déclarés au podium. Auteur d’un début de saison compliqué, Lyon navigue à une septième place peu habituelle, entre périodes très abouties sur le plan du jeu et fins de matchs catastrophiques. Indéniablement, l’aspect psychologique va peser lourd sur cette rencontre, dans le sens où le perdant (s’il y en a un) va prendre un énorme coup sur la tête », peut-on lire sur le site marseillais, qui espère que l’OM réussira un sacré coup à Lyon, où la crise couve depuis la lourde défaite à Rennes et les dernières déclarations de Juninho…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page