Presse

OL : Quand Jean-Michel Aulas tentait de faire virer Julien Cazarre

Ancien chroniqueur de l’émission J+1, Julien Cazarre s’en prenait régulièrement à Jean-Michel Aulas. Mais ses blagues ne plaisaient pas du tout au président de l’Olympique Lyonnais qui avait tenté de se venger.

Comme certains l’ont peut-être remarqué, Julien Cazarre ne s’exprime pas sur Twitter. Et pour cause, l’humoriste ne possède pas de compte sur ce réseau social où les internautes sont souvent sans pitié lorsque leur club de coeur est attaqué. De quoi refroidir l’ancien chroniqueur de Canal+ qui avait été écarté du Canal Football Club à cause de ses imitations d’accents africains ou chtis.

« On se focalise sur cette histoire, mais le pire pour les humoristes, ce n’est pas les patrons, c’est Twitter, a dénoncé Julien Cazarre dans un entretien accordé à L’Equipe. Tout le monde en a une peur panique. Il y a plein d’humoristes qui disent “Je n’ose plus faire de blague sur certains trucs parce que je vais me prendre 200 000 tweets”. » En revanche, celui qui s’amuse actuellement sur les antennes de RMC n’a jamais craint les présidents de clubs. Pas même Jean-Michel Aulas qui avait pourtant tout essayé pour provoquer son licenciement.

Les mails de Jean-Michel Aulas

« 90 % des joueurs sont super cools. Il y en a très peu qui le prennent mal, a confié le supporter du Paris Saint-Germain. Parmi les présidents de club, il n’y en a qu’un qui n’a pas du tout d’humour, c’est Jean-Michel Aulas. Quand j’étais à J+1, il a envoyé plein de mails pour se plaindre à Maxime Saada, avec Vincent Bolloré en copie. » Apparemment, les démarches du patron de l’Olympique Lyonnais n’ont rien donné, lui que Julien Cazarre adorait décrire comme un homme à femmes.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page