Presse

OM : Ajroudi s’accroche à Marseille, ça en devient ridicule

L’Olympique de Marseille se prépare doucement mais sûrement pour la nouvelle saison. Les Phocéens auront notamment l’honneur de disputer la Ligue des champions.

Les fans de l’OM sont impatients de revoir la Ligue des champions au Stade Vélodrome la saison prochaine. Les années précédentes ont en effet été décevantes et cette bonne surprise a redonné espoir à toute une ville. Mais il est encore difficile de savoir sous quel pavillon sera le club dans les prochains mois. En effet, les Phocéens sont toujours au centre de rumeurs de rachat par Mohamed Ajroudi et Mourad Boudjellal. Mais le moins qu’on puisse dire, c’est que cette rumeur a pris du plomb dans l’aile il y a quelques jours au moment où Frank McCourt a décidé d’attaquer en justice les deux hommes. Pour Denis Balbir, il est temps d’arrêter la mascarade.

“Utile et même urgent que cette affaire ridicule prenne fin”

Lors d’une chronique pour But Football Club, le journaliste n’a pas fait dans la langue de bois. “Très honnêtement, plus les jours passaient et plus j’étais gêné pour eux. Plus leurs déclarations faisaient de la peine. Et que dire de cette volonté d’associer Bernard Tapie alors que l’ancien président mène un combat autrement plus important… Je dois quand même avouer que je ne comprends toujours pas la communication d’Ajroudi et de Boudjellal. On a eu la sensation qu’ils voulaient sans cesse se faire mousser, apparaître au premier plan, prendre la lumière. Mourad Boudjellal n’avait pourtant pas besoin de ça et qu’avait-il à gagner en attaquant de la sorte les gens en place ? Peut-être qu’on ne sait pas encore tout, OK. Mais en attendant, il est ô combien utile que l’OM, ses dirigeants et ses supporters, passe à autre chose, c’est à dire au terrain, alors qu’une saison exceptionnelle attend le club. Utile et même urgent que cette affaire ridicule prenne fin”, a notamment indiqué Denis Balbir, qui estime que Marseille mérite mieux pour son futur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer