Presse

OM : Caleta-Car pas meilleur que Doria, Franck Passi a osé

Victime des choix de l’ancien entraîneur Marcelo Bielsa, Matheus Doria avait été considéré comme un énorme flop à l’Olympique de Marseille. Pourtant, Franck Passi assure que le Brésilien était aussi talentueux que Duje Caleta-Car, titulaire indiscutable cette saison.

L’Olympique de Marseille laisse-t-il suffisamment de place aux produits de son centre de formation ? C’est le débat relancé par la rédaction de Football Club de Marseille, laquelle a interrogé son invité Franck Passi sur le sujet. Résultat, l’ancien coach olympien estime que le club n’aide pas forcément ses jeunes. Mais que ces derniers doivent quand même se battre à l’image de Stéphane Sparagna, davantage utilisé à son époque que la recrue Matheus Doria, pourtant jugée au niveau de Duje Caleta-Car.

« Quand je parle à un joueur, je dis toujours que la concurrence c’est lui-même. Un jeune Brésilien (Luis Henrique) arrive, mais avec ses qualités, il faut que Marley Aké le mange ! Pour Stéphane Sparagna, à l’arrivée de Doria, le Brésilien n’a pas joué un match, s’est souvenu l’ex-adjoint de Marcelo Bielsa. L’essentiel, c’est lorsqu’on a des qualités, de croire en elles, continuer de travailler et s’améliorer tous les jours. »

« On lui a fermé la porte »

« Sparagna n’est pas parti parce que Doria jouait. Un garçon comme Doria, en termes de qualité et de potentiel, je ne sais pas ce qu’il a à envier à Duje Caleta-Car, a osé Franck Passi. Sauf que pour le Brésilien, on lui a fermé la porte, et pourtant on est allé le chercher. Je crois que c’est un faux problème lorsqu’on a les qualités comme Maxime Lopez ou Kamara qui ont finalement réussi à jouer des matchs. Non, lorsqu’on a les qualités, il faut les démontrer et se battre tous les jours. » Un conseil également valable pour le défenseur central Lucas Perrin, notamment barré par le renfort Leonardo Balerdi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page