Presse

OM : Delort manqué, le plus gros regret de Walid Acherchour

Longtemps à la recherche d’un attaquant cet été, l’Olympique de Marseille a tenté d’attirer Andy Delort, sans succès. Un gros regret pour l’entraîneur Jorge Sampaoli, mais aussi pour le journaliste Walid Acherchour.

Pour compenser le départ de Dario Benedetto, et offrir à Jorge Sampaoli une doublure à Arkadiusz Milik, l’Olympique de Marseille espérait recruter un attaquant cet été. Le club phocéen a notamment étudié la piste Andy Delort, ce que l’entraîneur marseillais avait lui-même confirmé. « C’est un joueur qui nous intéresse, qui a de très bonnes qualités devant le but, encensait l’Argentin en conférence de presse. Je l’ai toujours vu comme le 9 de l’OM. J’ai déjà parlé de lui ici quand je suis arrivé au club. » Mais la direction n’avait pas les moyens d’attirer le néo-Niçois, malheureusement pour le technicien et pour le journaliste Walid Acherchour.

Delort voulait venir

« C’est le coup qui aurait dû se faire, pour plusieurs raisons. Parce qu’Andy Delort voulait aller à l’OM, a rappelé le spécialiste de Winamax TV. Pour moi, il correspondait totalement aux besoins de l’OM parce que Milik, on ne sait pas s’il peut enchaîner, il n’y a pas de deuxième numéro 9 derrière lui. Dieng, je trouve ça un peu léger même s’il a quand même un potentiel. C’est pour moi le coup qui aurait dû se faire, que ce soit pour l’OM ou pour le joueur. Après, Andy Delort va faire de belles choses à Nice. Je dis juste que s’il y a un coup qui aurait dû se faire dans ce mercato, c’est Andy Delort à l’OM. » Les concurrents de Marseille, eux, sont probablement soulagés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page