Daniel RioloOMPresse

OM : Garcia est un mytho, Daniel Riolo en a la preuve

Avant que l’Olympique de Marseille ne recrute Mario Balotelli fin janvier, Rudi Garcia avait à sa disposition Valère Germain, Kostas Mitroglou et, dans une moindre mesure, Clinton N’jie comme attaquant de pointe. Se rendant compte qu’aucun des trois joueurs ne donnaient satisfaction, c’est à ce moment-là que le club phocéen a décidé de se pencher sur le recrutement d’un vrai numéro 9.

« C’était du mytho. »

Pour Daniel Riolo, Garcia a bien fait de changer son équipe mais il regrette sa communication désordonnée du début d’année où le coach olympien a plusieurs fois répété que le problème ne venait pas de l’attaquant : « Souvent on dit « on ne change pas une équipe qui gagne ». L’année dernière l’OM vit une grosse saison en Europa League avec des mecs qui se sont mis en avant comme Gustavo, le meilleur, Payet, Rami qui enchaîne avec la Coupe du Monde. Quand tu redémarres cette année et que ça se passe mal, tu as beau t’appeler Garcia ou n’importe quel entraîneur, c’est compliqué de dire « Payet tu vas sur le banc parce qu’on voit bien que tu n’y arrives plus, Rami t’es cramé, Gustavo au milieu ou derrière je vois que ça ne va pas bien ». En plus tu as la Coupe d’Europe qui se passe mal, et ce n’est jamais la même chose de gérer un ou deux matches par semaine. […] L’erreur est d’avoir voulu nous faire croire qu’ils n’avaient pas besoin d’un numéro 9. C’était du mytho, du bidon de dire ça sans arrêt et toute la communication moisie autour. Après tu pouvais difficilement sortir les mecs qui venaient de faire une grosse saison, c’était les cadres, ils ont un gros salaire. Garcia a quand même eu le courage de mettre les cadres sur le banc. Il y a eu une vie cette année à l’OM, compliquée, et s’ils s’en tirent avec une quatrième place ce n’est pas si mal, » a déclaré le consultant dans des propos rapportés par le site Football Club de Marseille.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page