Presse

OM : Gerson attend Milik pour répondre aux critiques

Contrairement aux autres recrues de l’Olympique de Marseille, Gerson vit des débuts compliqués. Le milieu de terrain a du mal à s’adapter. Mais le retour de blessure de l’attaquant Arkadiusz Milik pourrait l’aider.

Si Pablo Longoria est encensé pour la qualité de son recrutement, le cas Gerson reste une énigme. Le milieu à environ 20 millions d’euros, seul gros investissement du président de l’Olympique de Marseille, était attendu comme l’un des leaders techniques de Jorge Sampaoli. Mais après quelques semaines de compétition, force est de constater que la recrue phare ne s’est pas adaptée à la philosophie de l’entraîneur. Ce que confirme sa performance décevante à Angers (0-0) mercredi. Rien d’inquiétant selon le journaliste Dominique Baillif, lequel estime que le retour de blessure d’Arkadiusz Milik va changer la donne.

« Je m’attendais à ce qu’il prenne son temps, vu sa longue saison du côté de Flamengo, a commenté le spécialiste du foot brésilien, pour Football Club de Marseille. Je trouve que Gerson est de mieux en mieux, match après match. On attend beaucoup sur Gerson à cause du prix, mais dans le jeu il y a une vraie progression, même si la trêve internationale a pu casser son élan, comme il s’est retrouvé sur le banc contre Monaco et Rennes. Au milieu de terrain, c’est un joueur propre techniquement, qui perd très peu de ballons. Mais il est dépendant des mouvements autour de lui, c’est pour ça que le retour de Milik peut lui faire du bien. »

« Il lui manque des solutions »

« Très clairement, je ne suis pas déçu de ses prestations, mais j’attends de voir ce numéro neuf pour voir comment Gerson et le système de Sampaoli vont évoluer, a insisté le journaliste. Même si avec Dieng, l’OM a performé contre Monaco et Rennes, le manque de fixation en attaque se ressent dans le collectif, notamment au milieu de terrain. Dans les projections de Gerson, à plusieurs reprises il attend des propositions, il lui manque des solutions, car c’est un joueur qui joue pour le collectif. Même si mercredi, il doit être leader dans ce milieu de terrain. Mais je reste indulgent, il a très peu de déchet et permet de fluidifier le jeu marseillais. » Tout le monde ne partage cet optimisme sur Gerson.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page