Presse

OM : Le « Head of Football » se fait attendre, il est inquiet pour le mercato

Un peu plus de deux semaines après le départ d’Andoni Zubizarreta, l’Olympique de Marseille n’a toujours pas trouvé le remplaçant de l’ancien directeur sportif espagnol…

Il y a une semaine, Jacques-Henri Eyraud publiait une offre d’emploi sur Linkedin. En quête d’un « Head of Football », capable de faire briller l’OM sur le marché des transferts, le président marseillais n’a pas encore trouvé son bonheur. Mais d’après les informations de La Provence, c’est Olivier Pickeu qui se retrouve en pole position. En concurrence avec trois autres candidats étrangers, l’ancien manager général d’Angers est la priorité de JHE. Les deux hommes se sont rencontrés, et même si Pickeu « n’a pas de concurrent », aucun choix n’a été arrêté à l’heure actuelle. Ce qui inquiète Kevin Kribich.

« Ça fait une double sentence pour l’OM au mercato »

« Marseille prend du retard sur le mercato ? Moi, je suis inquiet depuis quatre ans… On est constamment en retard sur le marché des transferts. C’est pour ça que Marseille a eu beaucoup de mal à faire signer des jeunes à fort potentiel. C’est une problématique chez nous qui dure depuis le rachat de McCourt. À part le mercato de cette saison, c’était 50 % de mauvais choix… L’anticipation, ce n’est pas notre fort. Donc ça ne m’étonne pas que l’OM n’a pas encore trouvé de directeur sportif… C’est grave. Car c’est la personne qui gère le sportif. Par exemple, les signatures de contrat pro chez les jeunes, c’est mis en suspens… La seule éclaircie, c’est que Villas-Boas reste. Mais entre la crise du Covid-19 et le départ du directeur sportif, ça fait une double sentence pour l’OM au mercato… Le mercato va être très compliqué, sauf si Villas-Boas avait déjà des accords avec des joueurs. Le Head of Football ? Peu importe. Certains clubs travaillent très bien et personne ne connaît le directeur sportif, comme à Leipzig. Mais j’espère quand même une bonne surprise », a lancé le consultant du Phocéen, qui sait que l’OM est en train de prendre un retard presque inéluctable dans certains dossiers. Car même si Marseille a un nouvel argument sportif, avec la Ligue des Champions, les concurrents auront sûrement plus de marge financière que le club phocéen…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer