Presse

OM : Longoria gère bien le mercato, et l’attaquant alors ?

Arrivé en août dernier dans le costume de Head of Football de l’Olympique de Marseille, Pablo Longoria est en train de mettre sa patte sur le club phocéen.

Même s’il a plutôt raté son entrée en matière, avec le transfert de Luis Henrique pour huit millions d’euros l’été dernier, le dirigeant espagnol réalise de petits miracles cet hiver. Après avoir sécurisé l’arrivée de Pol Lirola, le latéral droit espagnol devant être prêté avec une option d’achat de 11,5 millions d’euros par la Fiorentina, Pablo Longoria a négocié le départ de Kevin Strootman au Genoa. Autant dire que l’ancien scout de la Juventus a déjà rempli deux missions importantes durant ce mercato. Mais pour Stéphane Brenguier, le plus important reste à venir, vu que Longoria a désormais la pression sur le dossier du « grand attaquant ».

« Là où j’attends Longoria, c’est sur l’avant-centre »

« Un avant-centre pour l’OM, c’est plus que primordial. Le départ de Strootman libère le joueur et le club. Ça peut permettre de libérer un nouveau salaire, comme celui de Lirola, ou d’investir sur un attaquant. Longoria fait de bonnes choses. Lirola, oui, car l’OM avait besoin d’un latéral droit, et ça peut être une trouvaille. Ce recrutement m’intéresse, c’est bien. Mais là où j’attends Longoria, c’est sur l’avant-centre. Ce mercato-là, on ne pourra plus accepter le fait de ne pas avoir trouvé un attaquant. On ne doit pas entendre : ‘On n’a pas trouvé l’opportunité de marché, on fera avec Benedetto et Germain jusqu’à la fin de la saison’. Non, car sinon, ça condamnerait l’OM dans la course au podium… », a lancé le consultant du Phocéen, qui espère que Marseille recrutera un buteur de la trempe d’Arkadiusz Milik pour relancer sa saison.

toto

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page