Presse

OM : Longoria va faire un bon mercato, Jérémy Attali n’en doute pas

Alors que le mercato hivernal approche à grands pas du côté de l’Olympique de Marseille, Pablo Longoria se prépare à faire son maximum pour répondre aux attentes de Jorge Sampaoli.

L’entraîneur marseillais sait qu’il aura besoin de renforts pour remplir tous ses objectifs en deuxième partie de saison. C’est donc pour cette raison qu’il n’hésite pas à faire passer des messages en conférence de presse : « On a fait un effectif quasiment complètement neuf, mais qui est aussi un effectif limité. Donc oui, on parle et on espère avoir cette possibilité de recruter. Mais là, plus que mes envies, c’est quelque chose qui est lié à la réalité du club. Le président et le propriétaire le sauront mieux que moi ». Un discours qui sera sûrement suivi de faits, vu que Pablo Longoria va se démener pour recruter les quelques joueurs manquants. Pour cela, l’OM devra d’abord vendre des éléments de son effectif. Pas un souci pour Longoria, d’après les dires de Jérémy Attali.

« J’ai confiance en Pablo Longoria »

« La quantité est présente dans l’effectif de l’OM. Maintenant, il faudrait un peu plus de qualité. Marseille a de jeunes joueurs, comme Luis Henrique ou De la Fuente, mais ils ne sont pas décisifs. Ils sont là pour apprendre, car ils ont beaucoup de potentiel. Par exemple, si l’OM vend Caleta-Car lors du prochain mercato, il faudrait prendre un seul gros joueur, et pas trois jeunes de plus… Et il faudrait recruter un ailier gauche, un poste qui manque de tranchant. Sauf si Bamba Dieng s’impose, mais ce n’est pas vraiment le plan de jeu de Sampaoli. Et pourquoi pas un renfort dans le couloir droit aussi, où Under n’a pas de remplaçant naturel. On sait qu’Under a des problèmes de dos. Est-ce que Lirola ailier droit, c’est convaincant ? En janvier dernier, l’OM avait recruté Lirola et Milik. Donc j’ai confiance en Pablo Longoria. S’il a un petit budget, il va ramener un bon joueur, c’est sûr », a lancé le journaliste du Phocéen, qui sait que le président marseillais a plus d’un tour dans son sac sur le marché des transferts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page