Presse

OM : Mandanda, Strootman, Payet… Les enseignements du Bayern

Vendredi, l’Olympique de Marseille jouait un match amical de prestige contre le Bayern Munich. Et face au prétendant à la victoire finale en Ligue des Champions, le club phocéen n’a pas démérité (0-1).

Ce nouveau déplacement en Allemagne n’enchantait pas André Villas-Boas, pour qui ce Bayern-OM était « un match purement commercial ». Mais au final, ce quatrième rendez-vous de la préparation estivale, après les victoires contre Saalfelden (5-1), Heimstetten (6-1) et la défaite contre le FC Dac (1-2), va servir à Marseille pour la suite de la pré-saison. Surtout parce que le groupe d’AVB a goûté au très haut niveau européen sur la pelouse du centre d’entraînement du FCB. En plus de cela, et malgré une courte défaite sur un but de Gnabry en première période (0-1), la formation olympienne ressort grandie, avec quelques bons points. C’est en tout cas l’avis de Romain Canuti.

« Le seul flop de cette rencontre, c’est bien Payet »

« Il y a du positif pour l’OM dans cette défaite contre le Bayern. Notamment pour Mandanda. Il n’avait pas été au niveau contre le FC Dac, avec une responsabilité entachée sur les deux buts encaissés par l’OM. Là, on a vu un Mandanda avec de multiples parades, des interventions parfaites, et notamment une claquette sur une frappe surprenante de Muller. Concentré, Mandanda est parfaitement au niveau. Autre satisfaction de ce match : Strootman. Il a joué la dernière demi-heure, et il a été au niveau Ligue des Champions. Il n’a pas été transcendant, il n’a pas changé le jeu, il n’a pas fait des récupérations de balle incroyable, mais à chaque fois qu’il a eu le ballon, il l’a bien utilisé. Strootman n’était pas tétanisé par l’opposition. Il peut amener une expérience internationale dans ce groupe. Le dernier petit frisson de ce match, c’est Aké. Sur les dix dernières minutes, il a fait une petite percée, il a tenté un lob. Ce n’était pas fou, le Bayern n’a pas transpiré, mais c’est toujours mieux que Germain. On pourrait aussi taper sur Alvaro, car il a été limite sur le but de Gnabry. Mais il a cherché à se battre. Donc ça va. En vrai, le seul flop de cette rencontre, c’est bien Payet. Il n’était pas là dans l’état d’esprit. Il a foiré son match, et celui d’Amavi. On avait le Payet bougon, celui qui veut se faire justice et qui n’apporte rien dans le jeu. On l’a eu pendant 45 minutes. C’est dommage, et on espère que ce sera mieux par la suite », a lancé le journaliste du Phocéen, qui sait que l’OM passera un premier test L1 contre Montpellier le 5 août prochain pour son retour au Vélodrome.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page