Presse

OM : Marseille n’est plus un grand club européen, l’attaque qui fait mal

Même si le Paris Saint-Germain est passé tout proche du graal européen en août dernier avec une finale perdue contre le Bayern Munich, l’Olympique de Marseille reste le seul club français à avoir gagné une Ligue des Champions.

À jamais les premiers ! Une tirade que les supporters du club phocéen aiment bien rappeler, surtout au nez et à la barbe du PSG, le club qui a déboursé des centaines de millions d’euros sur le mercato, et notamment pour recruter Neymar et Mbappé, mais qui n’arrive toujours pas à avoir l’étoile jaune. Une étoile floquée au-dessus de l’écusson marseillais qui paraît bien loin maintenant, tant que l’OM s’est éloigné du haut du panier européen. Malgré sa finale d’Europa League en 2018, Marseille n’est plus vraiment un grand club européen, sa place dans le chapeau 4 du tirage au sort de la C1 l’attestant d’ailleurs. Une attaque validée par Pascal Olmeta.

« Le manque de continuité est un vrai problème à l’OM »

« L’OM est un club de seconde zone en Europe. C’est une équipe jeune, souriante, avec des qualités. Il faut éviter le fiasco de la dernière campagne (2013-2014) avec 0 point au compteur. Cette équipe est mieux armée, mais il ne faut pas de blessés car l’effectif n’est pas assez fourni. Une qualification en 8e de finale, un exploit? Oui, c’est tout ce que je leur souhaite, mais ce ne sera pas chose aisée avec l’Olympiakos, Porto ou encore Manchester City. J’apprécie le travail de Villas-Boas, la star de l’équipe avec Steve Mandanda. C’est un excellent entraîneur, il fait passer des émotions, semble maîtriser les choses. Mais quand vous voyez qu’il était à deux doigts de quitter le club à l’intersaison, ce n’est pas comme ça que tu te projettes dans l’avenir. Le manque de continuité est un vrai problème à l’OM », a balancé, sur Le Figaro, l’ancien gardien de l’OM (1990-1993), qui estime donc que Marseille aura bien du mal à remplir son objectif en Champions. Une faute qu’il n’hésitera pas à rejeter sur le dos des actuels dirigeants, comme McCourt ou Eyraud…

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page