Presse

OM : Pablo Longoria c’est le top, laissez-le bosser

Même si l’Olympique de Marseille doit se serrer la ceinture pendant ce mercato estival, le club phocéen aura de grandes ambitions lors des prochains marchés, sous la houlette de Pablo Longoria.

Alors que les finances marseillaises sont dans le rouge, l’OM n’a pas d’autre choix que de recruter des joueurs libres ou en prêt, comme cela a été le cas avec Pape Gueye, Leonardo Balerdi et Yuto Nagatomo durant cet été. Ce n’est donc pas cette année que Marseille profitera pleinement des talents de Pablo Longoria. Bientôt épaulé dans sa tâche par David Friio, futur responsable des cellules de recrutement de l’OM, le dirigeant espagnol voudra recruter des jeunes en devenir pour valider le nouveau projet de trading de joueurs mis en place par le duo McCourt – Eyraud. Et pour cette mission-là, Longoria est clairement l’homme de la situation, d’après les dires de Jennifer Mendelewitsch.

« Le début d’une ère plus prometteuse pour l’OM »

« L’OM sur le mercato ? C’est un club reconnu à l’étranger, avec un coach estimé, qui s’apprête à retrouver la Ligue des Champions. L’Olympique de Marseille est à plusieurs titres un club de stature internationale. Concernant les transferts, il leur est par contre difficile de faire de bonnes affaires. Quand je regarde les joueurs qui signent en Bundesliga ou aux Pays-Bas ces derniers temps, je me dis que certains d’entre eux auraient pu être de belles cibles pour l’OM. Les dernières recrues sont de qualité, mais restent tout de même étonnantes pour un club comme Marseille. Des erreurs ont été faites lors des périodes de transferts précédentes et ne sont toujours pas corrigées aujourd’hui. Cela m’interroge car, pendant qu’il ne se passe trop rien à Marseille, d’autres clubs avancent. Longoria ? Si l’OM a fait l’effort d’aller chercher quelqu’un comme lui, c’est pour le laisser travailler. Il est parfait pour identifier les profils par rapport à son budget, aux désirs de son coach. Il est aux commandes et j’espère qu’une liberté lui est laissée concernant la politique de recrutement du club. Cela peut être, à ce moment-là, le début d’une ère plus prometteuse pour l’OM. Mais, seul le temps nous permettra de confirmer ce sentiment. Même si je sais que la patience est une denrée rare à Marseille », a expliqué, sur Le Phocéen, l’agente de joueurs, qui espère que Longoria aura plus de libertés que son prédécesseur Zubizarreta, car sinon, l’OM aura toujours les mêmes problèmes sur le mercato…

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page