Presse

OM : Pape Gueye a déjà gagné sa place, une victime en défense

Alors que le mercato estival ne rouvrira ses portes qu’au mois d’août en France, l’Olympique de Marseille avance avec une certaine incertitude, même si le premier recrutement de Pape Gueye fait déjà l’unanimité.

Jusqu’à présent, le club phocéen réalise un bon marché des transferts. Entre le départ libre de Grégory Sertic et la baisse de salaire de Dimitri Payet, l’OM a déjà allégé sa masse salariale. Mais cela ne sera pas suffisant pour rentrer dans les clous du fair-play financier de l’UEFA l’année prochaine. Pour cela, Marseille devra vendre pour 60 millions d’euros durant cet été. Si un joueur comme Maxime Lopez est sur le départ pour Séville, d’autres éléments de Villas-Boas vont suivre. Mais en attendant, le coach portugais fait une préparation estivale au complet, avec le bonus Pape Gueye. Arrivé libre après un imbroglio autour de Watford, l’ancien milieu du Havre a réussi ses débuts sous le maillot de l’OM. Buteur contre le FC Pinzgau (5-1), le joueur de 21 ans était titulaire dans le 4-3-3 d’AVB aux côtés de Sanson et de Rongier. Un entrejeu qui ressemble au prochain trio de titulaires. C’est en tout cas l’avis de Jacques Bayle.

Gueye « fera partie des titulaires de l’OM »

« Ce premier onze de Villas-Boas peut ressembler à l’équipe-type de la saison. Avec le petit Gueye au milieu, ce qui permettrait à Kamara de retourner en charnière centrale. Gueye, il a répondu présent dans les idées. Il n’a pas réussi toutes les passes. Ça, personne ne le fait. Mais il a un fort potentiel, car il a les idées de jeu. Il a fait des passes sans les réussir parfois, mais elles vont passer un jour. Et avec ça, il fera la différence dans le jeu. Il a une marge de progression sur ça. Mais c’est un joueur très intéressant. Il fera partie des titulaires de l’OM. Il ne fera pas tous les matchs, mais il fera 7-8 matchs sur 10 », a lancé le consultant du Phocéen, qui estime donc que l’OM a réalisé un très joli coup en recrutant Gueye gratuitement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer