Presse

OM : Un nouveau schéma tactique demandé à Sampaoli

Toujours installé sur le podium de la Ligue 1, l’Olympique de Marseille a pourtant vécu un week-end compliqué avec sa défaite contre Brest au Vélodrome (1-2)…

Deux mois après sa dernière défaite en championnat à Lille (0-2), le club phocéen est donc retombé de haut face aux Brestois samedi. Suite à deux victoires de suite face à Troyes (1-0) et Nantes (1-0), l’OM rêvait de faire un trois à la suite. Les Marseillais étaient bien partis pour remplir leur mission avec un but de Gerson en première période, mais Faivre et Honorat en ont décidé autrement en seconde. Par conséquent, l’équipe de Jorge Sampaoli a perdu. Une défaite sans grosse conséquence. Vu que Marseille est toujours sur le podium, derrière Rennes, mais toujours devant Nice, défait contre Strasbourg dimanche. Malgré les résultats plutôt corrects du moment, la tactique de Sampaoli est encore remise en cause du côté du Vélodrome. Et pour la rédaction du Phocéen, un changement tactique pourrait même s’imposer pour retrouver le meilleur visage de l’OM en cette fin d’année 2021.

« Il faut donc se mettre à rêver à un nouveau schéma »

« Soit Sampaoli aligne Payet, avec un Gerson et un Guendouzi dans la ligne des quatre milieux offensifs du 3-2-4-1, où Gerson revient à son meilleur niveau, soit Sampaoli aligne Milik en pointe, mais à ce moment-là, l’attelage Payet-Guendouzi, ou Payet-Gerson, ne semble pas en mesure de récupérer assez de ballons au milieu de terrain. Il faut alors peut-être plus remplacer les ailiers sur les côtés par des milieux capables de plus travailler et on revient finalement à la composition vue à Galatasaray avec un Pape Gueye par exemple, positionné sur un côté, ce qui nuit grandement à la dynamique générale de l’équipe. Pour voir donc Milik et Payet dans une formation équilibrée, il faut donc se mettre à rêver à un nouveau schéma. Pourquoi pas un losange qui aurait le mérite de laisser trois joueurs combiner devant comme ils l’entendent ? Avec le duo infernal, on pourrait retrouver Cengiz Under dans un rôle plus axial, Amine Harit qui semble bien revenir, ou même Gerson en faux 10, laissant Guendouzi, Rongier et Kamara compléter le milieu. Mais l’OM y perdrait ses ailiers. Et ce n’est pas le souhait de Sampaoli. L’équation reste donc complexe… », peut-on lire sur le site marseillais, qui espère que l’OM relèvera la tête dès Moscou jeudi en Europa League…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page