Presse

OM : Villas-Boas veut Balerdi, ce spécialiste applaudit la démarche

L’Olympique de Marseille devrait vivre un mercato estival stressant. Entre les rumeurs de rachat et le manque de moyens annoncé, les fans ont de quoi être sur leurs gardes.

Les hommes d’André Villas-Boas continuent doucement mais sûrement leur préparation pour le début de la saison. Le Portugais aimerait pouvoir compter sur un effectif de qualité avec de la profondeur afin de disputer la prochaine Ligue des champions avec le maximum d’ambition. Les fans ont de grosses exigences, surtout que le déceptions ont été grandes ces dernières années. AVB a déjà quelques petites idées en tête pour renforcer son effectif. Parmi elles, le défenseur du Borussia Dortmund, Leonardo Balerdi.

“L’OM, c’est peut-être l’étape qu’il lui faut”

Lors d’une interview accordée à Thomas Bonnavent, un spécialiste de Lucarne Opposée en a dit plus sur le profil de l’Argentin. “C’est un défenseur central qui a été formé au milieu de terrain, en Argentine c’est ce qu’on appelle un cinco. En gros c’est un six, un milieu récupérateur, avec un petit côté technique, premier relanceur. C’est spécifique en Argentine. Il a été replacé en défense centrale et en a gardé une certaine vision du jeu. Il a émergé, tout le monde en a parlé comme une grande promesse du centre de formation de Boca avec Almendra. En 4-5 matchs, on a vu un joli sens de l’anticipation, il lit bien le jeu, c’est un joli premier relanceur mais c’est difficile de tirer des vérités de ses prestations car il était jeune, il n’avait que 19 ans. Mais il y avait des choses intéressantes, il est présent dans le duel, il est assez grand. A Boca on disait toujours que c’était un joyau, et qu’il était encore à polir. On en disait beaucoup de bien et pas seulement sur le terrain. Il a toujours eu un comportement professionnel. C’est un gamin qui a toujours voulu être pro. Il y en a beaucoup dans ce cas-là, mais ils ne font pas tous les efforts pour, dans le bon sens. Lui, quand il entre au centre de formation, il fait le ménage dans son cercle d’amis, et il se met en mode pro. Il a l’air d’être bien entouré. Il n’a fait que 5 matchs mais quand on commence à jouer à Boca quand même à son âge ça veut dire quelque chose. Bentancur, quand la Juve vient le chercher à Boca pour 10-12 millions d’euros, quand on voit le contenu, on se dit qu’il y a quelque chose mais ce n’est pas fou. Au final, tu t’aperçois que la Juve n’a pas fait une boulette avec lui. Même si on ne va pas comparer les joueurs et les postes, Balerdi faisait moins d’erreurs que Bentancur. L’OM, c’est peut-être l’étape qu’il lui faut, et ça peut être gagnant-gagnant, il peut devenir le Bentancur de l’OM”, a notamment indiqué le spécialiste basé en Argentine.

Bouton retour en haut de la page
Fermer