PressePSG

PSG : Au revoir et merci Buffon, Ambre Godillon est cruelle

Tout au long de la saison, le poste de gardien de but a fait débat du côté du Paris Saint-Germain.

Alphonse Areola ou Gianluigi Buffon ? Buffon ou Areola ? Ces derniers mois, Thomas Tuchel n’a jamais pu trancher entre les deux portiers. Mais la saison prochaine, la donne sera différente. Puisque le coach allemand a promis une vraie hiérarchie dans la cage. Mais avec qui ? Si le Français pourrait être le titulaire, l’Italien, lui, semble clairement sur le départ. En fin de contrat en juin, la légende 40 ans a fait son âge en ce début d’année 2019… Par conséquent, et sachant qu’il n’a pas vraiment apporté le caractère faisant défaut au PSG dans les grands matchs, sa pige francilienne touche à sa fin. Ce qu’Ambre Godillon valide.

« Buffon n’a pas dérogé à la règle »

« Tous les ingrédients semblaient réunis pour que la recette italienne soit goûteuse. Une légende de la Juventus, l’immense Buffon, débarquée dans la ville lumière, avec un charisme et un aura uniques. Sur le papier, l’idée semblait parfaite. La logique sportive aussi, le PSG cherchant à faire grandir son jeune titi, Areola, dans les pas de son idole. Le tout, sans débourser un centime. Les six premiers mois de l’année, l’idée conjointe de Tuchel et de Henrique a largement porté ses fruits. Malheureusement, Buffon n’a pas dérogé à la règle, le PSG et ses recrues estivales ne manquent jamais l’occasion de rappeler que l’objectif de la direction reste la gloire européenne. Sans faire offense à l’immense homme qu’il a été, peut-être qu’il est temps de remercier le champion du monde d’être venu, d’y avoir cru, même s’il n’a su vaincre les vieux démons de son nouveau foyer », a lancé, sur Yahoo Sport, la journaliste, pour qui la mascarade Buffon a assez duré au PSG…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page