PressePSG

PSG : Grégory Schneider ne veut plus voir Thiago Silva version pleureur

Ce soir (21h), le Paris-Saint-Germain va recevoir Manchester United en huitièmes de finale retour de la Ligue des Champions après sa belle victoire à Old Trafford au match aller (0-2).

A quelques heures de ce rendez-vous crucial, les souvenirs de la remontée incroyable infligée par le F.C Barcelone au PSG un soir de 8 mars 2017 remontent forcément un peu dans les têtes et les esprits. Mais le contexte est totalement différent et cette-fois le match retour est au Parc des Princes. Ce soir de cataclysme pour le club parisien, l’abattement de son capitaine, Thiago Silva, avait particulièrement interpellé quelques mois seulement après le fiasco du Brésil face à l’Allemagne en Coupe du Monde où l’ancien milanais était également capitaine.

Les cadres doivent assurer

Et pour Grégory Schneider dans Libération, il serait temps pour le défenseur central brésilien de tirer un trait définitif sur cet épisode en montrant un visage conquérant face aux Anglais même en cas de match compliqué : « Le club parisien sait pouvoir compter sur ses trois leaders de vestiaires, incarnant chacun trois facettes de l’autorité : Thiago Silva, Gianluigi Buffon et Dani Alves. C’est évidemment le souvenir de la funeste remontada de 2017 qui remonte à la surface : une victoire 4-0 et 100% de chances de qualification envolées. Or le spectre de la remontada, c’est en filigrane l’image d’un capitaine, Thiago Silva, noyé ce soir-là dans un verre d’eau. Et au-delà, celle d’un club schizophrène, jeune dans les faits – il est né au très haut niveau en 2012, au moment de l’arrivée de Ibrahimovic dans le décor – mais disposant de quelques-uns des plus grands joueurs de son époque, ceux-là étant censément dépositaires de la stabilité émotionnelle nécessaire par grand vent, » a écrit le journaliste dans le quotidien français pour qui les cadres de cette équipe doivent pousser le club vers le haut.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page