Pierre MénèsPressePSG

PSG : Mbappé-Neymar, les patrons c’est eux lance Pierre Ménès

Impliqués dans trois des quatre buts parisiens inscrits à Belgrade mardi soir (4-1), Kyllian Mbappé et Neymar sont indispensables au Paris-Saint-Germain.

Souvent pointé du doigt en raison d’une attitude nonchalante ou capricieuse, Neymar est en train de montrer au monde du football qu’il est aussi capable de défendre, se battre, et se sacrifier pour les autres. Du côté du prodige français, plus jeune, sa marge de progression est encore importante malgré des fulgurances impressionnantes à ce niveau. Peut-être moins régulier que son homologue brésilien, le natif de Bondy reste néanmoins un cauchemar pour n’importe quel défenseur.

« Bien sûr, Tuchel réussit des tours de passe-passe et fait de vrais choix tactiques et d’hommes, mais il ne faut pas être naïf. »

Observateur attentif du PSG, Pierre Ménès est direct : « Qu’est-ce qu’on n’avait pas encore entendu sur ce club sans âme, composé de starlettes, qui était tout sauf une équipe. C’était peut-être vrai contre Naples (au Parc des Princes), mais c’était un peu exagéré de tomber de la sorte sur le PSG à l’issue de son revers à Anfield, même si sa prestation avait été indigne. Ce match était intervenu beaucoup trop tôt dans la saison. Sur les trois derniers matchs, les Parisiens ont démontré qu’ils étaient capables de jouer en équipe et avec un degré d’intensité et de motivation très élevé. Bien sûr, Tuchel réussit des tours de passe-passe et fait de vrais choix tactiques et d’hommes, mais il ne faut pas être naïf. Paris, c’est Neymar et Mbappé. Avec ou sans eux, ce n’est pas du tout la même équipe. On peut dire tout ce que l’on veut, la clé du PSG appartient à ses deux stars. Maintenant, il faut espérer un tirage au sort un peu plus clément. Autrement dit, éviter l’Atlético et Tottenham, » a commenté le journaliste sur le blog de CNews qui préfère encenser les stars parisiennes au lieu de mettre en valeur le coach allemand.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page