PressePSG

PSG : Neymar à MU, le cocktail était trop explosif

Attraction du dernier mercato estival, Neymar est finalement resté au PSG. Si Manchester United a souhaité attirer le joueur en Angleterre, le club s’est vite retiré comme l’explique un journaliste britannique.

Un jour au PSG, un jour à Barcelone, un jour au Real Madrid, Neymar a fait tourner des têtes cet été. Au final, le Brésilien est resté en Ligue 1, et s’est montré décisif à quelques reprises ces dernières semaines. Du côté de l’Angleterre, un club a suivi les rumeurs concernant la star mondiale de près, il s’agit de Manchester United. C’est bien connu, les Red Devils ont un pouvoir financier important, mais ils ont rapidement fait le choix de ne pas rentrer dans les négociations pour Neymar. La raison ? Elle est assez simple pour le journaliste de The Athletic Daniel Taylor. Le club, actuellement douzième de Premier League, compte déjà deux Brésiliens dans son effectif (Fred et Andreas Pereira) et en amener un troisième serait « suicidaire ».

Trois Brésiliens, bonjour les dégâts

« Du côté d’Old Trafford, ils racontent une blague qui résume bien la pensée du club: « Si tu as un Brésilien, tu as un Brésilien. Ça va. Si tu as deux Brésiliens, tu as deux Brésiliens. Si tu en as trois, c’est une samba party ». Dans le cas de Neymar, Manchester United pense qu’il aurait servi les caïpirinhas », a confié le journaliste. A noter que le rival mancunien, Manchester City, compte trois Brésiliens dans son effectif et jusqu’à preuve du contraire aucune « samba party » n’a été déclarée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page