Presse

PSG : Paris n’a gagné que 3-2, Christophe Jallet est déçu

Nettement dominé à l’Allianz Arena, le Paris Saint-Germain a réussi l’exploit de s’imposer contre le Bayern Munich (2-3) en quart de finale aller de Ligue des Champions. Mais pour Christophe Jallet, le club francilien a raté une performance encore plus grande.

Compte tenu des absences importantes et du scénario de la partie, le Paris Saint-Germain a provoqué un petit miracle sur le terrain du Bayern Munich. Les hommes de Mauricio Pochettino, sans Marco Verratti, Leandro Paredes ni Alessandro Florenzi, ont également perdu leur capitaine Marquinhos en cours de match. Et ont logiquement subi la domination allemande. Cela ne les a pourtant pas empêchés de s’imposer grâce à une redoutable efficacité. Mais aussi en profitant de la fébrilité de la charnière centrale bavaroise. Dans ces conditions, Christophe Jallet regrette même que le PSG n’ait pas enfoncé le clou.

« Avec un peu plus de lucidité… »

« Les Parisiens ont été ultra-dominés pendant tout le match mais ils ont montré une solidarité incroyable jusqu’au bout, a commenté l’ancien latéral droit du PSG dans L’Equipe. On a vu un bloc équipe très compact qui ne s’est jamais disloqué, ce qui est un peu différent de ce que l’on peut voir en L1 d’habitude. Sur la physionomie, ce match ressemble d’ailleurs un peu à celui contre Barcelone (au retour, 1-1) avec un résultat différent à la fin. Je pense même que les Parisiens auraient pu se créer davantage de situations dangereuses avec un peu plus de justesse technique dans les sorties de balle, même si le Bayern est un rouleau compresseur au pressing. Mais ils étaient tellement sur un fil derrière qu’avec un peu plus de lucidité… » De son côté, Paris se contente sûrement de cette courte victoire.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page